Comment créer une landing page parfaite

Petit rappel, qu’est-ce qu’une landing page ?

landing-page-exemple

La landing page (traduite en page d’atterrissage) c’est là où un internaute arrive après avoir cliqué sur un lien (venant d’un email, d’un autre site, d’une publicité). Plutôt que d’envoyer un internaute vers votre page d’accueil, qui offrira souvent trop d’options, il est conseillé de créer une landing page personnalisée, souvent lors des campagnes de publicités. Un produit ou service particulier sera alors mis en avant et fera ainsi décroître le taux de rebond.

Comment construire une landing page pertinente ?

 

1] Un slogan fort et concis

Le slogan de votre landing page doit être un message fort et qui réponds à au moins 2 de ces points : Il est utile, unique, spécifique et urgent. Si votre offre n’est pas limitée dans le temps, et n’est donc pas urgente, ce n’est pas très grave si par exemple elle offre un service particulier et pratique à votre cible. Ou encore, si vos offre est limitée (par exemple une promotion exceptionnelle sur un produit), il faut le préciser dans votre headline.

Trouvez ce qui rend votre service unique ou pratique pour vos visiteurs et mettez ces arguments en avant dès l’entête de votre landing page.

Faîtes-vous plaisir pour cette typographie et n’ayez pas peur de la taille. 2 à 3 lignes suffiront amplement.

 

2] Le Call-to-Action, clair et facile à trouver

Le call to action c’est le bouton qui va appeler l’internaute à réaliser une action. Souvent un message court et invitant, il doit se démarquer complètement du reste du site et être visible au premier coup d’œil. Démarquez-le par sa taille et sa couleur, il doit ressortir du reste du texte et souvent être bien plus grand que le texte principal.

Bouton d'action

 

3] Créez une page simple à lire et ordonnée

Prenez soin de créer une page qui a une ligne graphique cohérente et dirigez le regard des visiteurs là où vous le souhaitez. Évitez les pages surchargées d’informations et n’ayez pas peur du vide.

Entourez vos éléments d’espace pour mieux les faire ressortir, et créez un « chemin » jusqu’aux informations que vous voulez présenter.

Le premier élément est souvent le bouton d’action qui dirigera vers l’action souhaitée (L’inscription à une newsletter, l’abonnement à un service) mais si le visiteur n’est pas encore convaincu, c’est à vous de proposer des éléments de réassurance un peu plus loin. Pourquoi ce service est simple d’utilisation, ou pourquoi on peut vous faire confiance.

Suivez un plan simple mais qui fonctionne : Une icône, un sous-titre et un court texte explicatif. Pas besoin de plus car sinon l’information sera ignorée.

 

4] Un rapport harmonieux entre les images et le texte

Il est tentant de remplir sa landing page avec le plus d’informations possible, surtout si on possède beaucoup d’arguments pour présenter un service ou un produit. Forcez-vous à garder votre page simple et claire. Sélectionnez les meilleures photos en votre possession et travaillez vos textes jusqu’à avoir un discours efficace le plus court possible.

 

5] Attention aux formulaires

Parfois les formulaires sont inévitables, vous ne pourrez pas faire sans. Ce qui complique la chose, c’est qu’en tant qu’internaute, on en vient à détester les longs formulaires intrusifs. On possède presque une réaction pavlovienne à la vue de champs de textes.

Utilisez plutôt une de ces deux techniques pour inciter l’internaute à remplir votre fomulaire

  • Le formulaire rapide. Minimisez le formulaire au maximum. Certains champs sont tout simplement impossibles à éviter mais vous pourrez vous contenter de 4 champs en premier lieu : Le nom ou pseudonyme, l’adresse mail, le mot de passe et la confirmation de mot de passe. Vous profiterez du retour de l’internaute sur votre site pour lui faire remplir le reste des informations nécessaires, mais il sera déjà inscrit.
  • Le pied dans la porte. Cette technique demande un peu plus de développement mais reste simple : proposez un champ ou deux à remplir et cachez les suivants. L’internaute aura alors déjà investis de son temps pour remplir les premiers champs du formulaire et sera plus enclin à le terminer.

 

6] Une page adaptable multi supports

On ne le répètera jamais assez, mais faîtes en sorte que votre page soit complètement lisible quelque soit le support utilisé. Une page qui ne s’affiche pas sur un smartphone ou une tablette, c’est une grossière erreur de nos jours. Oubliez tout de suite votre conversion si votre visiteur doit pincer son écran pour zoomer ou dézoomer.

Responsive Design

 

7] Les landing pages ne sont pas à copier et recopier

Vous seuls connaissez votre public et votre audience, il est donc inutile de copier une landing page qui marche exceptionnellement bien ailleurs, car elle pourrait faire un flop auprès de vos visiteurs. Quel service proposez-vous et à qui s’adresse-t-il ? Une audience plus jeune préférera une page qui a du pep’s sans en faire trop. Des animations et de la vidéo attirera leur attention, quant à un public plus âgé, ou demandant un service sécurisé, il est important de mettre en avant votre fiabilité.

 

8] Les tests A/B

Enfin une landing page ne sera jamais parfaite et il faut tester pour connaître les vrais retombés de chaque décision. Designez deux pages différentes et variez un élément ou deux comme un titre plus court, un bouton d’action différent ou un formulaire plus court. Suivez ensuite les résultats de ces différentes pages et laissez décider les visiteurs. Cela vous donnera en plus des indices sur les préférences de votre audience pour de prochaines campagnes.

Test A/B
Test A/B

Laisser un commentaire