Combien coûte un site E-commerce.

Classé dans : E-commerce | 3

Le e-commerce c’est facile et pas cher !

Votre boutique en ligne en 24h – Une boutique en ligne pour 20 euros – Vous avez créé votre entreprise, créé votre site internet. Gagnez de l’argent en ne travaillant que 4 heures par jour…etc. Çà vous rappelle des choses?

Ça vous rappelle des choses lues dans le spam de votre messagerie et je me demande toujours qui peut encore y croire…Mais les faits sont là et il n’y a pas une semaine sans que je n’entende : je veux gagner ma vie avec un site de E-commerce mais je n’ai pas de budget. A défaut d’argent, gagnons du temps : il y a un seuil d’investissement en dessous duquel il est ultra risqué de se lancer. J’ai crée ma boite avec de la monnaie en poche et ce fut long et dangereux à plusieurs reprises. Si j’avais eu des billets j’aurais gagné des années et de la sérénité.

Ok pour la part du rêve, Ok pour le génie qui révolutionne l’informatique dans son garage, Ok pour l’opportuniste qui crée IKEA en commençant par vendre du papier. On continue à rêver ou on se lance sérieusement?

Vous me direz qu’en tant qu’agence e-commerce, je devrais ne pas me préoccuper de cela et accepter tous les projets qui arrivent. Eh bien non, car chez Id Agir Webprospection nous savons qu’un client qui ne gagne pas d’argent est un client que nous ne garderons pas et tout notre business-model repose sur la longévité de notre partenariat. Nous souhaitons être des partenaires et pas des prestataires. Le prestataire doit faire des ventes à chaque fois, le partenaire lui ne vend qu’une fois et accompagne son client tout le temps.

Mon objectif n’est pas d’être rabat-joie mais pédagogique et en bas de ce post le débat est ouvert dans les commentaires.

Si le e-commerce était facile nous serions tous très riches.

Avant de prendre contact avec une agence web ou un free-lance, entamons une petite réflexion en amont sur ce que la création d’un business internet veut dire. Sans parler de technique je vous propose ici un outil de réflexion pour mener à bien l’estimation de votre budget. Une fois celui-çi estimé vous pourrez alors faire le tour des prestataires et choisir celui qui répond à vos besoins impératifs. Cela vous évitera la question que l’on me pose souvent : combien ça coûte un site ? comme on demanderait combien ça coûte une voiture, ou une maison ?

Le e-commerce c’est du commerce

Il n’y a rien de péjoratif dans la métaphore suivante mais ouvrir un stand sur les marchés et ouvrir 500m² sur les Champs-Elysées ce n’est pas forcément le même projet ni le même budget. Dans les deux cas vous pouvez vendre vos produits sur un étal. Par contre c’est probablement la même logique de création d’entreprise. N’étant pas un spécialiste de la création d’entreprise (j’ai moi-même sous-traité tout cet aspect administratif pour gagner du temps et me consacrer à l’essentiel : mon offre et mes premiers clients) je vais me focaliser sur les aspects internet qui sont la spécialité de notre agence.

Examinons les taches puis estimons les coûts

Nom de domaine.

Pour le nom de domaine je prends toujours le .fr et le .com souvent à l’exclusion des .biz, .eu, .net… Ce n’est pas un gros budget (entre 10 et 50€ /an) donc à vous de voir. Par contre il faut vraiment vérifier qu’il soit libre sur le net (il ne suffit pas qu’il n’y ai pas de site pour que le nom soit libre). vous pouvez vérifier la disponibilité de votre idée ici.

Il nous arrive souvent de prendre des noms connexes au fur et à mesure de nos idées et si ces noms ne sont pas utilisés sur un projet spécifique nous les redirigeons vers le site principal. A noter que cette technique de redirection autrefois prisée des référenceurs est aujourd’hui totalement inefficace pour l’amélioration de votre visibilité.

Le cahier des charges

Si vous voulez une réponse sérieuse, posez une question sérieusement.

Vous viendrez-t-il à l’idée de rentrer dans une concession automobile et de demander combien coûte un véhicule pour vos besoins pros, facile à garer et qui vous permette de transporter vos accessoires???? Si vous vous arrêtez là le vendeur va avoir un gros soucis de qualification pour vous faire la réponse que vous attendez de lui. Donc le : « combien coûte un site simple, facile à naviguer et qui soit visible en première page de Google » ne nous permettra pas de vous répondre sérieusement si l’on ne sait pas ce que vous vendrez, combien de produits vous présenterez, comment vous voyez la navigation (l’organisation) de votre catalogue de votre secteur (c’est juste essentiel pour estimer la faisabilité d’un référencement que vous souhaitez bien sûr rapide).

Pour que votre document vous soit utile (à vous comme élément de réflexion et à votre prestataire comment éléments de cotation)  vous pouvez opter pour cette formation qui vous accompagnera dans l’élaboration de votre document.Voici quelques items à prendre en compte (liste non exhaustive) :

  • Pouvoir gérer de manière autonome votre site et modifier votre page d’accueil
  • Pouvoir appliquer simplement des promotions en affichant le prix barré et le prix de vente. Voulez-vous gérer ces promotions en valeur absolue ou en pourcentage ou les soumettre à des conditions commerciales (5% de remise pour toute commande au delà de 100€ etc)
  • Pouvoir afficher les nouveautés automatiquement en page d’accueil, ou les meilleures ventes ou les produits que l’internaute à déjà visité.
  • Mettre en avant l’actualité sur vos salons, partenariat ou nouvelles collections
  • Vos fiches descriptives de vos produits comporteront-elles des onglets et si oui que contiendront ils ?
  • Pouvoir présenter des produits complémentaires ou des produits de gamme supérieure lorsque le visiteur est dans la page de détail d’un produit.
  • Laisser le choix de choisir des options à vos produits (taille-couleur-matière) ou (quantité, type etc)
  • Permettre à vos clients de suivre automatiquement le processus de traitement de leurs commandes.
  • Proposer un espace client récapitulant les commandes précédentes, commandes en cours, le suivi de livraison,
  • Donner la possibilité de réserver un produit ou un service en fonction d’un calendrier (je voudrais réserver Françoise pour une manucure vendredi à 17h ? ou je voudrais louer un motoculteur pour samedi matin ou une chambre d’hôte pour le week-end du 16)
  • Permettre aux visiteurs d’envoyer une alerte produit à un ami ?
  • Afficher plusieurs photos dans une page de détail produit. Activer des zooms sur ces photos.
  • Pouvoir générer autant de pages explicatives sur votre société ou vos produits de manière autonome (mode d’emploi, historique etc.)
  • Pouvoir gérer une page de liens partenaire.
  • Pouvoir gérer de manière autonome une FAQ, que doit-elle contenir, seulement du texte ou bien aussi des images ?
  • Allez-vous utiliser Facebook, Twitter, Google+, Pinterest et comment ? Ces outils doivent-ils être interfacés avec votre boutique en ligne ?
  • Comment les internautes prendront contact avec vous ? Simple numéro de téléphone, de multiples adresses mails ou par un chat ?
  • Comment voulez-vous pouvoir gérer vos frais de port sur le site, en fonction du poids des produits ? En fonction du CA de la commande ? Gratuité conditionnelle?
  • Vous présenterez de 1 à 500 produits ou plus de 1000, 5000 ou 10000 ?
  • Pour l’organisation de votre catalogue il faudra combien de menus principaux, sous-menus, sous-sous-menus etc.
  • Le stock sera t-il géré sur le site ou utiliserez-vous le stock de votre magasin physique et que se passera-t-il lorsque le produit arrive en rupture de stock ? On rallonge le délai de livraison ? on continue à le montrer sans le vendre ou on l’enlève du site ?
  • La facturation sera-t-elle intégrée au site ou avez vous un logiciel comptable pour cela auquel doit être interfacé votre site ?
  • Avez-vous besoin d’un blog en complément de votre site ? Qu’allez-vous y écrire ? Avez-vous une stratégie de communication précise sur ce blog ? Souhaitez vous qu’il soit intégré dans votre nom de domaine ou plutôt indépendant de celui-ci ?
  • Etc. etc. etc. La liste est probablement plus longue, mais surtout, doit être adaptée à votre cas personnel.

Ce travail est indispensable pour vous, en amont pour clarifier votre projet, ne rien oublier d’important et savoir où vous allez et comment vous y aller. C’est aussi un élément d’appréciation de l’agence concernant la maturité de votre projet et nous ne répondons pas avec le même soucis du détail à un prospect qui a un vrai projet réfléchi qu’à celui qui téléphone sans se présenter et qui nous dit : ça coûte combien un site de E-commerce?

Graphisme.

Avez vous votre logo ou pas ? Si on doit le créer c’est en soit un micro projet avec maquettes de proposition, modifications et livraison sur des formats ré-utilisables sur vos cartes de visite, véhicules, bannières web ou de salon, vitrine de magasin etc.

Là aussi évitez le : « je veux un logo simple et élégant, épuré et classieux sans faire luxe » Avec ça, c’est sur que nous allons avoir pas mal d’allers-retours sur les maquettes (donc temps, donc argent).

Sur un mobile nous créons un site adapté à ce format ou une simple déclinaison dite responsive de votre site.

Vous pouvez créer le graphisme vous même si vous savez le faire ou passer par une agence de communication mais il y aura toujours une prestation qui ne pourra être confiée uniquement au prestataire e-commerce : c’est le découpage et l’intégration sur le site. Cela nécessite d’avoir une excellente maîtrise de l’outil de création de site choisi mais aussi une expertise sur les langages CSS et HTML à minima et parfois javascript quand il faut personnaliser dans le détail pour être conforme aux exigences du client. C’est la raison pour laquelle il y a peu d’économie à faire faire votre graphisme par des tiers et bien souvent votre free-lance ou agence web vous facturera pratiquement le même prix pour la mise en place de votre graphisme.

Pour vous aider vous pouvez lire cet article : règles de mise en page et ergonomie web

Notre conseil : Une image vaut mille mots alors n’hésitez jamais à faire des dessins. Même à mains levée juste pour positionner les grandes masses. Si vous êtes perfectionniste cela s’appelle un mockup et vous trouverez sur la toile des logiciels spécialisés sur ce sujet pour vous aider à présenter vos idées.

A minima dessinez votre page d’accueil, une page présentant votre catalogue et une page présentant la fiche produit.

Les photos

La qualité de vos images est juste essentielle (moins si vous êtes dans le service). Soit vos fournisseurs vous donnent un accès à leur banque d’images et vous en libère les droits (vérifiez bien ce point si vous ne voulez pas engloutir vos premiers bénéfices dans une procédure judiciaire pour viol de la propriété artistique). Ce n’est pas parce qu’une image est affichée sur Google que vous pouvez l’utiliser à tout va.

Si vous devez faire vos photos il y a forcément un budget à prévoir dans l’acquisition d’un appareil photo et à minima d’un mini studio pour éviter les teintes orangées des lampes ou bleutées des néons. Les studios portables tournent autour de 250€ pour des objets et font jusqu’à 800€ pour des personnes. Il faudra probablement prévoir un service de détourage ou le faire vous-même avec un logiciel (Gimp ou Photoshop), mais là aussi c’est beaucoup de temps à prévoir quand ce n’est pas votre métier et ce temps vous manquera pour l’essentiel de votre entreprise : vos clients et vos offres.

Il y a aussi l’option d’un photographe professionnel (entre 80€ et 100€ la photo selon le volume et le sérieux du prestataire) et il vous faudra prévoir une assurance et des coûts de transport pour amener vos produits dans son studio.

Ne négligez pas la qualité de vos images car c’est vraiment un aspect très important pour le taux de conversion de votre site.

Intégration de votre catalogue paramétrage de l’outil internet

Récupérer l’ensemble de vos références de vos prix, rédiger les descriptifs est une tache extrêmement importante pour l’avenir de vos ventes. Il y a des règles à savoir sur la rédaction web pour être précis, donner envie et répondre en anticipant les questions de vos internautes. On appelle cela la réassurance.

Votre agence doit être capable de vous guider dans cette tache et cela suppose d’autres qualités que des pures connaissances informatiques. N’oubliez jamais:

Sur internet le vendeur c’est votre site

Formez ce « vendeur » à répondre aux attentes de vos clients suppose un savoir-faire qui allie les techniques de commercialisation et une analyse fine du comportement de vos internautes sur votre site. C’est l’alliance entre ces deux profils qui vous permettra de gagner du temps et d’augmenter l’efficacité de votre site. Il y a donc une source de conseils, de temps passé avec vous ou du temps passé pour le faire à votre place.

Le paramétrage de votre boutique en ligne concerne la création des modèles de calculs de frais de ports, la mise en place de vos moyens de paiement et aussi de toutes les pages annexes comme vos CGV et mentions légales qui sont souvent négligées quand elles ne sont omises.

Un hébergement et la maintenance

Selon que vous ayez opté pour une technologie open-source ou de type SAAS vous aurez de toute façon des frais d’hébergement à prévoir.

Pour la solution open source il faut prévoir un serveur privé (fuyez le mutualisé car en période de soldes si vous voulez que votre site réponde en secondes et pas en minutes il y a intérêt à ce qu’il ne soit pas avec d’autres sites de E-commerce et surtout pas avec des sites ayant un trafic plus important que le vôtre). Comptez entre 600€ /an et 1000€ selon les services de sécurisation de sauvegarde et de gestion de la charge sur une autre ressource.

Dans le cas des solutions SAAS elles sont payables par mois (mais cela n’a rien à voir avec de la location!) et les tarifs vont de 19€ à 199€/mois mais parfois plus si votre catalogue dépasse les 10000 produits (tarif d’oxatis) ou 600€ /an pour shop anim (vérifiez le niveau des services selon les tarifs).

Un serveur n’est ni plus ni moins qu’un ordinateur renforcé donc cela tombe en panne et surtout cela se met à jour et qui dit changement de version… pose le problème de la compatibilité avec votre site. La maintenance est absolument indissociable d’un projet à base d’une solution open-source (si cette ligne n’est pas dans le devis fuyez car votre interlocuteur fait une faute professionnelle). La maintenance n’est jamais prévue dans les solutions SAAS car par définition elle est intégrée par l’éditeur de la solution.

 Alors ça coûte combien un site E-commerce?

Devis internetOn a listé l’essentiel des taches et nous avons de quoi faire notre devis. Pour qu’un projet internet sérieux ait une chance de vous apporter un revenu il faudrait rajouter la composante visibilité. C’est crucial pour le succès de votre business mais ce n’est pas le sujet de ce post et je traiterais ce point si vous me le demandez.

Pour bâtir mon devis je vais prendre les hypothèses suivantes:

  1. Un webdesigner, ou un intégrateur e-commerce n’a pas moins d’études (entre bac+3 et bac+5 pour la plupart, ben oui c’est long d’apprendre tout ce qu’il faut savoir!) qu’un plombier qui vient réparer votre évier fuyant ou le mécanicien qui vidange votre auto avant les vacances. Il n’y a donc aucune raison qu’il soit payé moins cher (regardez la dernière facture de révision de votre auto ou rappelez vous combien vous a coûté votre dernière coupe de cheveux (soit 20€ pour 15 mn = 80€/h!)
  2. Un webdesigner ou un intégrateur e-commerce est soumis à la même législation que tout le monde et il n’y a aucune raison de lui imposer un travail de nuit ou le week-end et des journées supérieures à 7h.

Coût d’un free-lance : entre 200 et 300€ /jour (c’est ce que nous payons souvent quand nous devons faire appel à de la sous-traitance) soit entre 28,57€ et 42,86€/h.

Coût d’une agence : entre 450 et 600€ /jour (qui dit agence dit frais de structure mais tous les entrepreneurs lecteurs de ce blog sont au courant de tout ça donc je ne m’étale pas sur la différence entre chiffre d’affaire et bénéfices!). Soit entre 65€/h et 85€/h

Ces tarifs sont aussi conformes à ceux pratiqués par beaucoup de mes confrères. Quand vous recevez un devis vous pouvez donc le diviser par ces chiffres et estimer le temps qu’a prévu l’agence pour réaliser votre site et comprendre pourquoi elle risque d’être moins réactive ou moins créative quand le compteur des heures s’envole.

Recette du succès : l’équilibre. Si vous êtes facturé pour un travail visiblement rapide vous vous sentirez floué et en colère. Si vos exigences ou hésitations entraînent l’agence dans une dérive horaire elle sera forcément moins enclin à prendre le temps de réfléchir et vous conseiller. La confiance et l’honnêteté sont ici à la base d’une relation saine.

Autres solutions : le fameux JUCQSYC (J’ai Un Copain Qui S’Y Connait). Pas cher voire gratuit il vous plantera à coup sûr quand il aura fini ses études et trouvé un vrai job, quand votre site lui prendra trop de temps, quand les modifications l’intéresseront moins que la création, quand il aura compris qu’il passe beaucoup de temps pour pas un rond (rayer la ou les mentions inutiles). A fuir car ce n’est qu’une question de temps mais en 7 ans je n’ai jamais vu un projet réussir en démarrant sur ce postulat. Frustration garantie à 100%.

L’offshore: outre les questions éthiques que cela pose mais chacun agit avec sa conscience , n’oubliez jamais qu’un site n’est jamais fini. Il y aura toujours des modifications ne serait-ce que parce que l’on analyse la navigation des internautes et on s’adapte à ceux qu’ils font de notre site. Donc une fois la réalisation originale faite qu’adviendra-t-il des modifications et de la maintenance ? Nous sommes sollicités toutes les semaines par des entreprises du nord de l’Afrique, de l’Inde ou de Madagascar pour des tarifs allant de 800€ à 1000€ mais je me refuse totalement à adopter cette voie car le E-commerce c’est bien plus qu’un site c’est un service et absolument aucune société Offshore ne vous apportera le service minimum et pourtant essentiel à votre réussite : être à vos cotés et adapter sa réalisation à votre business et le faire dans le temps (le coup de gueule hors sujet étant passé).

Élaboration du devis pour la création d’un site internet

C’est presque le plus simple car il nous suffit d’estimer le nombre d’heures nécessaires à la mise en œuvre du cahier des charges et de le multiplier par le tarif horaire.

Si vous êtes arrivé sur cette ligne c’est que vous avez déjà compris que de créer un site professionnel qu’il soit marchand ou de présentation de votre activité est un vrai projet qui mérite du professionnalisme et de l’expérience. Du moins si votre objectif est qu’il soit un tant soit peu efficace commercialement. Il est évident que si votre objectif est juste d’avoir un site parce que c’est la mode mais que vous n’en n’attendez aucune retombées économiques des solutions low cost peuvent convenir et elles répondront à vos besoins d’ego mais surement pas à vos besoins de rentabilité.

A ce jour, nous avons réalisé 132 sites e-commerce et 13 sites de présentation de consultants. Pour 80% des sites il nous aura fallu entre 70 et 90 heures de travail: Donc je vous laisse à vos calculatrices. Peut ferez-vous parti des 20% des sites qui ne sont pas dans cette fourchette soit parce qu’ils sont effectivement bien plus simples à réaliser (souvent parce qu’ils sont mieux préparés) soit parce que leur mise en œuvre nécessite beaucoup de développement.

Pour estimer le nombre d’heures vous pouvez télécharger notre fichier excel spécialement réalisé pour les lecteurs de ce blog. Cliquez ici pour télécharger notre outil.

Devis site internet

Epilogue et Post-scriptum

Un projet d’un site internet professionnel n’est pas à prendre à la légère si l’on en attends un minimum de retour sur investissement. Il ne s’agit pas d’avoir en poche une carte de visite (aussi belle soit elle) mais de savoir où et quand la donner aux bons interlocuteurs. Faire du business avec internet demande de la réflexion et de l’engagement pas uniquement financier … mais aussi financier. Faire croire que c’est facile et peu coûteux relève à minima du mensonge si ce n’est de l’escroquerie.

Un site internet, et à fortiori s’il est marchand, est la partie visible d’un iceberg que j’appelle l’écosystème du web. Cet écosystème évolue sans cesse, s’enrichissant de nouvelles technologies, de nouvelles pratiques et se nourrit de ses modes et ses révolutions. C’est un ensemble de solutions techniques, de services, de marketing et d’informatique. C’est une passion pour certains et une contrainte pour d’autres.

Dans notre approche, la création d’un site est indissociable de sa visibilité. Il nous semble inutile de créer un outil si notre client ne sait pas comment s’en servir. Le site doit s’inscrire dans une dynamique marchande qu’il vende directement ou indirectement. Le « après la livraison » du site est au moins aussi important que cette phase si excitante de la création.

Je veux croire qu’il y a encore de la place pour les beaux projets qui ont peu de moyens mais qui sont intelligemment préparés et qui ont une vraie vision de leur business. Je pense qu’il est plus difficile de le faire maintenant que lors de la création de ID AGIR WEBPROSPECTION parce qu’il y a tous les ans de plus en plus de sites, de plus en plus de concurrents et de moins en moins de place naturelle sur la première page de Google. Je veux croire dans ces créateurs que nous rencontrons et qui débordent d’énergie et d’enthousiasme et parfois je me réserve le droit de ne pas être complice d’un projet que je ne sens pas. C’est ma liberté de privilégier la qualité des relations plutôt que la quantité.

C’est mon devoir de consultant d’informer un prospect que d’imaginer un business internet avec 1500€ n’est pas réaliste.

Dans son étude sur le marché la FEVAD nous apprend que 44% des sites marchands font moins de 10 commandes par mois et cela n’a rien d’étonnant quand on fait croire que l’e-commerce c’est facile, pas cher et ça peut rapporter gros.

On ne s’enrichit pas en exploitant la misère de l’autre.

Je me refuse de prendre de l’argent à des entrepreneurs qui n’ont pas les moyens de leurs ambitions en leur faisant miroiter le succès et je refuse que l’on nous demande de créer un site nécessitant une centaine d’heures de travail pour quelques kopecks et un bol de riz.

Ci joint d’autres études réalisées par des confrères:

Un site de E-commerce combien ça coute? slideshare

Coût d’un site wordpress? présentation

3 Réponses

  1. Merci de cet outil et article. Sur cette base je vois qu’il est difficile de créer un site avec moins de 5000-6000 Euros et cela me semble particulièrement élevé par rapport au marché actuel. alors est ce la tarif horaire qui est sur-estimé ou est-ce le temps sur chaque poste qui est trop important?
    Lorsque j’ai fait le tour des agences web de ma région j’ai remarqué qu’elles étaient systématiquement plus chères que les freelances et que les petits projets ne les intéressaient pas. J’ai finalement opté pour une graphiste indépendante et cela fait maintenant 6 mois que nous travaillons ensemble pour la sortie de mon site qui devrait se faire en février. Avec votre outil j’ai réévalué l’ensemble des postes, mais cela ne semble pas fonctionner car je paye ma prestation 2000 €uros. Alors comment expliquez-vous cette différence?

  2. Adrien Legoff

    Bonjour,
    Merci pour cet article ! Effectivement, les porteurs de projets doivent se rendre compte d’une chose : choisir son prestataire ecommerce en se basant uniquement sur le critère du prix est dangereux, tout en sachant que généralement, il y a une corrélation positive entre le prix et la qualité du site rendu. D’autre part, le choix d’un prestataire à l’autre peut s’avérer très compliqué et fastidieu pour quelqu’un qui n’en est qu’à la genèse de son projet, peu expérimenté. Pour faire bénéficier aux lecteurs d’un complément d’information, je voudrais partager une étude approfondie que nous venons de publier, une analyse de 9 devis ecommerce pour guider les porteurs de projets web dans leur réflexion : http://www.lafabriquedunet.fr/creation-site-ecommerce/articles/analyse-devis-creation-site-ecommerce/
    Encore merci et à bientôt,
    Adrien.

    • Merci de ton commentaire. Effectivement il faut arrêter avec l’idée que sur le web tout est gratuit ou très peu cher. concevoir un site prends du temps et de la réflexion surtout si l’on veut avoir un site qui rencontre un minimum de succès , de visibilité et de popularité. Je suis en colère contre les plateformes qui promettent des sites gratuits ou avec des abonnements ridicules mais qui n’offrent aucun service. Les entrepreneurs sont séduits par l’attractivité du prix et sont très rapidement déçus par l’efficacité de leur solution. Je ne dis pas qu’il faille investir des sommes folles mais je dis attention regardais bien ce que vous achetez. On peut avoir un devis de maison à 50 000€… mais tout reste à faire à l’intérieur et elle ne fera que 45m²… ou on peut aussi avoir des devis à 500 000€ mais là tout est compris et il y a un grand jardin, une piscine et de nombreuses chambres! Donc réfléchir à son besoin et regarder si le devis correspond à l’enjeu qui est le notre quand on demande à un prestataire de construire son site.

Laisser un commentaire