Les 7 outils incontournables des moteurs de recherche

Se préoccuper de la visibilité de son site sur les moteurs de recherche (Google, Yahoo, et Bing) doit être pour vous une priorité dans une stratégie de webprospection bien pensée. Voici une liste d’outils gratuits relativement simples à utiliser et que les moteurs de recherche mettent généreusement à notre disposition.

Préambule: Se créer des comptes sur les moteurs:

Pour cela il vous faut une adresse gmail pour tous les outils en provenance de la galaxie Google.

Une adresse Bing pour tout ce qui provient de Microsoft et de Yahoo.

Ces comptes seront vos sésames pour tout ce qui suit.

Avertissement: Ces outils sont tous en libres utilisation mais une formation a chacun d’entre eux et un minimum d’expérience sont nécessaires pour ne pas se tromper dans l’interprétation des résultats. Prenez le temps d’avancer pas à pas avec tout cela.

 Google Analytics (Analyse de ce qui se passe sur votre site)

C’est un incontournable car même si il a quelques défauts (dont beaucoup ne s’améliorent pas mais au contraire se détériorent comme le « not provided » des mots-clés) cet outil est un sujet d’étude à lui tout seul. Nous revenons souvent sur certains aspects de ce programme dans nos formations et lors de nos conférences car il est à la base de la mesure de toutes actions sur votre site. A la suite d’une modification allez-vous dans le bon sens ou au contraire vos métriques empirent ils? Voila la principale question à la quelle le google Analytics tentera de répondre.

Surtout ne pas oublier que bien plus que les valeurs que vous donne cet outil  de mesure, ce sont les variations qui sont importantes pour savoir si vous progressez ou pas. Une valeur absolue d’un taux de rebond n’indique rien. Par exemple si 80% des internautes quittent votre site après avoir lu une page devez vous en conclure qu’elle n’a aucun intérêt ou au contraire que l’internaute y a trouver tout ce dont ce qu’il venait chercher?

Mettre en place un outil de mesure est donc essentiel à votre stratégie marketing.

Vous trouverez sur ce blog mais aussi sur le site de google des trésors d’astuces pour mieux segmenter votre réflexion, tenter de déceler ce que l’on cherche tous: que pense réellement notre visite de la proposition que nous lui faisons?

Attention toutefois aux interprétations des métriques et n’oubliez jamais que nous sommes sur une étude de comportement et que l’outil est gratuit avec une précision de l’ordre de 10% d’erreurs. Cet outil impose un long apprentissage si l’on ne veut pas prendre le risque d’une erreur d’interprétation et surtout pour essayer de « lire entre les lignes »

Webmaster Tool (GWT ou BWT)

GWT comme Google Webmaster Tool ou sont équivalent Bing Lui aussi il fait parti des incontournables que votre site doit absolument posséder si vous souhaitez avoir une vision la plus claire de l’image que Google peut avoir de votre site. Gratuit et d’une installation on ne peut plus simple car il vous suffira de prouver que vous êtes bien le propriétaire de votre site (ce serait trop facile de pouvoir espionner les autres… mais nous reviendrons sur ce sujet plus tard).

Les GWT vous donneront une liste de mots clés sur lesquels votre site ressort.A vous de vérifier bien sur si cela est cohérent avec votre stratégie de mots-clés.

Les GWT vont surtout vous permettre d’indiquer à Google l’arborescence de votre site et les modifications faites sur vos pages au travers de votre Sitemaps (le sitemaps est un fichier qui doit se construire en temps réels qui correspond au plan du site). En soumettant votre fichier vous indiquez à Google quelle est la structure de votre site et quelles sont les pages qu’il contient. Si vous le faites pas le moteur est maintenant suffisamment évoluer pour se débrouiller tout seul, mais c’est bien dommage de se priver de cette possibilité. La fonction sitemaps vous permettra aussi de voir le nombre de pages qui sont réellement indexées.

Une autre fonction (parmi tant d’autres!) est la possibilité d’explorer votre site comme GoogleBot ou BingBot. C’est souvent la seule façon (un peu violente j’en conviens) de faire comprendre à nos clients de l’importante du texte, du texte, du texte etc… Les sites conceptuels, très graphiques et très épurés (c’est la mode!) sont très durs à référencer naturellement et dans ces cas il faudra déployer une stratégie payante.

Le détail des fonctionnalités disponibles sont visibles sur le site des google webmaster tool ou sont équivalent chez Bing ici

 Outils de planification des mots clés

Anciennement appelé le « générateur de mots clés » et accessible sans ouverture de compte, cette fonction n’est désormais accessible qu’en ouvrant un compte Adwords sur la plateforme. Il s’appelle désormais le KeywordPlanner et comme son nom nous l’indique il va nous fournir des renseignements très utiles sur les mots-clés sur lesquels reposent une grande partie d’une stratégie de visibilité. Le fait d’ouvrir un compte Google Adwords ne vous impose pas forcément de faire de la publicité sur le moteur marchand. Une remarque toutefois, de nombreux partenaires disposent de coupons de remise qui ne sont valables que pendant les 14 premiers jours de la création du compte. Pensez y au moment d’utiliser cette fonction en créant éventuellement un compte google adwords sur une autre adresse alternative.

Le KeywordPlanner vous nous fournir plusieurs indications très utiles:

Le nombre de requêtes faites localement en moyenne par mois. Attention a ne pas être trop élitiste dans votre stratégie de mots-clés et il vous faudra quelques mots clés, peut-être moins qualifiés, mais pourvoyeur de visites. Sinon il faut se poser la question : est-ce utile d’être parmi les premiers sur cette expression si peu demandée par les internautes?

Cet outil peut aussi, et surtout, nous donner des idées de mots-clés dits de « longue traine » auquel nous n’aurions peut-être pas pensé dans une première réflexion.

Tendances des recherches Google ( Google Trends)

Puisque nous sommes dans les mots clés et après avoir vu au dessus si ces mots étaient plébiscités par les internautes, tachons de savoir si ces mots sont en croissance, en déclin, ou si il y a une périodicité. Ici vous allez pouvoir détecter des tendances.

Il y a une fonction a manipuler avec la plus grande des précautions, c’est la tendance géographique( à l’échelle d’une région) et démographique. L’idée que l’on puisse savoir les expressions de recherche préférée d’une femme de 35 habitant la région parisienne et qui a entre 30 et 35 ans est certes séduisante mais s’appuie sur le fait que cette femme est d’abords renseigné son profil Google et qu’elle surfe en étant connectée sur son profil. Cela va s’affiner avec le temps car nous pouvons compter sur l’imagination de Google pour nous obliger à surfer en étant connecté sur notre compte.

 

Google adresses

Google nous dit: »97 % des consommateurs recherchent des entreprises locales en ligne. Soyez visible quand ils vous cherchent, grâce à Google Adresses, »  Ouvrir une page sur Google adresse est extrêmement efficace. Cela se fera en deux temps. D’abords remplir le formulaire ici puis attendre environ 3 semaines que Google vous envoi un courrier avec un code attestant que vous êtes bien a l’adresse indiqué sur votre fiche.

A partir de ce moment là votre fiche pourra ressortir dans les parties réservées à la recherche locale.

 

Google +

C’est e réseau social que Google veut absolument promouvoir pour ne pas perdre la main sur la recherche face à Facebook. Si il y a très peu de monde qui transfère les posts il faut reconnaitre que l’indéxaton des articles est particulièrement rapide et efficace et vous donne une visibilité que l’on ne doit pas négliger dans un contexte de marketing digital. Il nous ai arriver d’être en première page de Google avec un post sur une requête très concurrentielle comme les solutions e-commerce alors que si nous avions compté sur le référencement naturel il y a fort à parier que cela nous aurait pris des mois et des mois.

Youtube analytics

Le pendant vidéo du célèbre Google analytics. Moins fourni que son grand frère il est cependant bien utile pour mesurer l’impact d’une vidéo sur sa chaine Youtube. Pour rappel si une image vaut mille mots, une vidéo vaut bien mille Images dans un contexte explicatif.

Google fight

Ce n’est pas forcément le plus professionnel des outils mais c’est surement le plus fun. Comment savoir si le mot « hampoing » est plus ou moins bien que « shampooing ». Un petit combat entre ces deux expressions ans the winner is… Cela peut parfois nous faire choisir entre deux synonymes pour rédiger un article ou choisir le titre d’une page ou d’un produit.

Vous voila maintenant avec une partie des outils issus des moteurs de recherche. Il vous faut maintenant compléter votre boite à outils, des extensions pour les navigateurs et surtout de quelques logiciels vous permettant d’étudier plus finement les ressorts de votre positionnement.

 

Daniel IBARRART

Une réponse

  1. Une liste à retenir. Merci infiniment pour le partage

Laisser un commentaire