7 bonnes pratiques d’une newsletter réussie

Classé dans : Animation de site | 1

La newsletter ou littéralement “lettre d’informations” est envoyée à toute la liste de vos contacts ou clients. Son but doit être clair et précis pour amener la personne qui va ouvrir votre newsletter là où vous souhaitez.
L’envoyer à un rythme régulier va permettre de fidéliser vos contacts/clients et ainsi avoir un trafic régulier sur votre site. Les bénéfices sont multiples, que ce soit pour vos ventes ou votre référencement. Pour profiter pleinement de ces bénéfices nous vous donnons quelques conseils et bonnes pratiques. De l’envoi au choix du contenu en passant par le design, les sept points suivants vont booster vos ventes.

 

Objectifs

Vous devez définir l’objectif ou les objectifs de votre newsletter afin de déterminer clairement l’action attendue par votre lecteur. Les objectifs peuvent être divers : informer, vendre, inciter à prendre contact, fidéliser… Votre newsletter peut en avoir plusieurs et c’est eux qui vont définir le contenu et les éléments à mettre en avant.

De plus, des objectifs clairs et mesurables vont vous permettre d’évaluer l’efficacité de votre newsletter réussie. Au-delà du nombre d’ouvertures et de clics, vous aurez le nombre de ventes ou de prises de contact générés. Cela va vous permettre de savoir si votre action a été rentable ou non.

 

Fréquence d’envoi

Vous pouvez choisir une fréquence hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle, selon le contenu à disposition. Rien ne sert d’envoyer des newsletters trop souvent si vous vous répétez. Vous perdrez en qualité, vos destinataires seront mécontents et en plus vous perdez de l’argent.
Calculez alors la fréquence d’envoi selon la fréquence à laquelle vous créez votre contenu. Votre newsletter réussie présentera un contenu intéressant et pertinent.

Cependant celle-ci doit être régulière pour pouvoir remplir son rôle de fidélisation. Selon une étude de Mail Metrics, les taux de clics et de réactivité sont bien meilleurs pour les newsletters récurrentes que pour les e-mails ponctuels. Respectivement 5% et 42,6%. L’explication est l’intérêt du lecteur qui juge les informations pertinentes auxquelles il s’est lui-même abonné.

En ce qui concerne l’horaire d’envoi de la newsletter, selon Pure360 il est préférable de l’envoyer soit de 9h à 10h (c’est le début de la matinée, les gens sont plus réceptifs aux offres) ou entre 14h et 15h (juste après la pause).

 

Importance de l’objet

L’objet de votre newsletter est la première chose que vos lecteurs lieront. Il est donc décisif et sera nécessairement accrocheur pour que la newsletter soit ouverte. Oubliez le “Newsletter du …”, mais annoncez le contenu, proposez directement votre offre phare.

Toujours selon Mail Metrics, les chiffres montrent un taux d’ouverture nettement supérieur lorsque l’objet est personnalisé. Il peut être 35% à 50% plus élevé que la moyenne, qui est environ à 27%.

 

Design clair

La construction d’une newsletter est sensiblement la même que pour un site internet. Sauf que techniquement tout à 10 ans de retard. les possibilités (CSS et HTML pour ceux qui connaissent) sont bien évidemment réduites. Pas de dégradés, pas d’images d’arrière plan, finies les polices extravagantes… Vos newsletters seront beaucoup plus pauvres graphiquement, et tant mieux ! Sachant le temps que passe une personne à lire une newsletter, il va falloir être persuasif rapidement. Optez alors pour un design épuré afin que le contenu soit facilement identifiable et lisible.

En ce qui concerne le temps de lecture, la moitié des personnes prend 10 secondes pour capter les informations pertinentes. 35% prendront entre 2 et 10 secondes et 17% entre 0 et 2 secondes.

 

Adaptation aux tablettes et mobiles

L’utilisation des tablettes et mobiles se généralise. Facilité par leur transportabilité ils sont notamment utilisés dans les transports en commun. C’est à ce moment là que de nombreuses newsletters sont consultées. Il est donc nécessaire que celle-ci soit responsive (s’adapte à tous les écrans quelque soit leur taille).

Pour vous faciliter la tâche de la construction d’une newsletter dite responsive, il existe divers logiciels tels que getresponse et mailchimp. Ils ont de nombreux templates déjà responsive dans lesquels vous n’avez plus quà intégrer votre contenu. De plus, ils respectent les bonnes pratiques liées à la construction d’un newsletter réusie : une largeur de 600 pixels maximum ou des boutons d’action suffisamment gros pour les doigts…. Ces logiciels peuvent paraître couteux mais vous feront gagner un temps précieux. A utiliser si vous envoyez vos newsletter à un grand nombre de personnes.

 

Obligations légales

La loi protège les particuliers des envois abusifs. Autrement dit il est interdit d’envoyer une newsletter à une personne qui ne l’a pas demandé. Pour avoir ce droit il faut faire ce qu’on appelle de l’opt-in.
Il existe le double opt-in, cela consiste à faire une double vérification. Puis il y a l’opt-in actif, où l’internaute donne son accord en cochant une case. Enfin, l’opt-in passif qui consiste à l’inverse de décocher une case n’est plus une bonne pratique depuis la loi Hamon.
En ce qui concerne l’envoi à des entreprises, aucune permission n’est requise.

Lorsque vous envoyez une newsletter, n’importe quel destinataire doit avoir la possibilité de se désinscrire. Il est donc nécessaire de mettre un lien “désinscription” renvoyant vers un formulaire prévu à cet effet.

 

N’hésitez pas à commenter cet article et à nous contacter pour d’éventuelles questions concernant votre campagne e-mailing. Nous serons ravis de répondre à vos questions.

 

Sources :

Suivre Edouard:

Chef de projet E-commerce web chez ID Agir.

One Response

  1. Merci pour le partage, article bien fait!

Laissez un commentaire