Syndrome de la page blanche : C’est grave docteur ?

Classé dans : Animation de site, Site efficace | 0

Véritable hantise de tous les rédacteurs, le syndrome de la page blanche est un ennemi redouté qui peut nous faire perdre un temps précieux et par la même occasion notre confiance en nos capacités. Ce syndrome bien connu par la communauté des auteurs se manifeste parfois de manière inattendue, ou au moment d’aborder un sujet qui nous inspire peu ou que nous ne maîtrisons pas.


Pas de panique ! Nous allons identifier les principaux symptômes du syndrome de la page blanche, et établir leur diagnostic qui vous permettra de vous immuniser de ce mal encore trop répandu.

Avant toute chose, rassurez-vous, le syndrome de la page blanche ne fait pas de vous un rédacteur incompétent, elle n’épargne en effet personne, pas même les rédacteurs les plus productifs. Pour surmonter cette épreuve, vous devez cerner l’origine de ce blocage.

Syndrome de la page blanche

Symptôme n°1 : Je n’ai pas d’idée de sujet à traiter

Cette problématique est la première des causes de ce manque d’inspiration qui nous empêche de nous lancer dans l’écriture de notre article. Pour remédier à cette panne, passagère je vous rassure, je vous conseille d’établir un calendrier éditorial. Ce dernier, réalisé en amont, dressera une liste de tous les thèmes récurrents qui nécessitent d’être abordés sur votre site.

Il est également tout à fait possible de vous référer à votre FAQ si vous en possédez une, ou de consulter vos équipes afin qu’elles vous fassent part des problématiques et autres questions qui leurs sont le plus souvent remontées.

Voilà qui devrait vous fournir de nombreuses sources d’inspiration, et vous permettre d’établir un calendrier éditorial riche, qui vous donnera lui-même matière à la création de contenu pour votre site.

Développer son activité en créant une culture du contenu

Symptôme n°2 : Je n’arrive pas à trouver les bons mots

Certains sujets peuvent parfois s’avérer complexes, et par conséquent difficiles à traiter de manière claire et compréhensible par le plus grand nombre. Termes trop techniques ? Notions trop compliquées à expliquer ? Il devient alors facile de rester figé face à son écran, cherchant désespérément à trouver la formule adéquate.

Simplifiez-vous la tâche, ne cherchez pas à réaliser un texte trop pointu, qui sera jugé trop élitiste, et duquel les visiteurs se détourneront faute de clarté. Exercez-vous à exprimer les idées que vous souhaitez développer à l’oral, en utilisant les mots que vous utiliseriez pour vous faire comprendre le mieux possible.

Votre contenu n’en sera que plus fluide, l’information essentielle que vous souhaitez aborder dans votre article étant énoncée avec vos propres mots.

Syndrome de la page blanche

Symptôme n°3 : Je ne sais pas sous quel angle aborder mon sujet

La principale cause de ce blocage est due au fait que les sujets sur lesquels vous souhaitez réaliser votre contenu sont parfois trop vastes. Ce manque de précision produit un enchevêtrement d’idées, le rédacteur se disperse alors et ne sait plus sous quel angle traiter son thème.

C’est pourquoi il est primordial de se focaliser sur un aspect en particulier du sujet. Ne vous inquiétez pas, les sujets que vous abordez aussi variés soient-ils offrent une multitude d’angles, qui vous permettront de créer un grand nombre d’articles qui enrichiront votre site en contenu.

Commencez par énoncer de manière précise l’idée que vous allez développer dans votre titre. Faites en sorte qu’il résume clairement le message que vous souhaitez faire passer à votre audience.

Syndrome de la page blanche

Ces symptômes représentent 99% des causes du syndrome de la page blanche. Essayez d’identifier lequel parmi les 3 correspond au blocage que vous rencontrez le plus souvent, suivez les conseils relatifs à chaque cas de figure et vous verrez, vous jetterez aussitôt votre page blanche à la corbeille !

Si vous souhaitez bénéficier de précieux conseils pour éviter d’être touché par ce syndrome, lisez notre article Animation de site : Vaincre la page blanche

Laisser un commentaire