Les différences entre CMS et SaaS

Classé dans : Site efficace | 0

En 2018, le e-commerce n’a jamais été aussi présent, ces petits sites proposant divers produits à l’achat sur le net et livrés directement chez nous.

Ces boutiques en ligne fonctionnent en majorité de la même manière, ont des besoins communs et sont tous indispensables cette activité.

Pourtant le développement d’un site internet est long et couteux, deux problèmes se posent lorsque l’on démarre une activité de commerce, nous avons généralement peu de budget et peu de temps à contribuer à la création du site car il est nécessaire de commencer rapidement.

Pour répondre à ces deux problèmes, plusieurs solutions sont arrivées, parmi elles, les plus couramment utilisées sont les CMS et les SaaS.

CMS SaaS comparatif

Que signifient CMS et SaaS ?

Les CMS

Pour commencer, l’acronyme CMS signifie Content Management System, ce qui traduit en Français donne Système de Gestion de Contenu (SGC).

La définition d’un CMS le décrit comme un regroupement de logiciels qui permettent de concevoir, gérer et mettre à jour des sites Web de manière dynamique.

Plus concrètement, il s’agit de logiciel avec une interface graphique (tableau de bord) vous permettant d’ajouter le contenu, celui-ci s’occupera de générer le code source pour créer les pages de votre site sans que vous ayez à connaitre un langage de programmation.

Bien que les CMS aient été créé pour faciliter la création de site, méfiez-vous, tous les CMS ne sont pas faciles à exploiter !

Magento est par exemple réputé pour être un CMS plutôt complexe à prendre en main, tandis que WordPress se veut plus simple d’utilisation, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est le CMS le plus populaire au monde.
Toutefois le CMS le plus utilisé dans le domaine du E-commerce Français reste Prestashop qui en termes de difficulté se situe entre les deux précédents.

Les SaaS

SaaS quant à lui signifie Software as a Service, soit Logiciel en tant que Service une fois traduit en Français.

Selon sa définition, le Saas est une application mise à disposition à distance par un fournisseur, et accessible par le biais d’un navigateur internet.

Elle est aussi louée au mois ou à l’usage. Les mises à jour son automatiques.

La Saas a donc quelques ressemblances avec un CMS puisqu’il s’agit d’un logiciel vous permettant de créer un site internet sans avoir besoin de connaissances en développement web, il est par contre accessible depuis un site internet et n’a donc pas besoin d’être installé.

Il possède également un tableau de bord vous permettant de gérer votre contenu, à la différence que celui-ci vous est proposé sous forme d’abonnement mensuel ou annuel.

Le SaaS que nous utilisons pour le second site de notre agence est Oxatis.

Quelles sont les différences ?

Si ces deux types de solutions ont pour objectif commun de faciliter la création de sites pour les utilisateurs, ils ont chacun leurs spécificités et donc leurs avantages et inconvénients :

Tout d’abord, les CMS et SaaS ont des avantages en commun, les deux solutions se veulent économiques en termes de coût pour la création de votre site, vous ne paierez jamais autant qu’un site créé directement avec des langages de programmation.

Ils possèdent tous les deux d’apporter la simplicité pour la création de votre site, même si on vous le rappelle, les CMS ne sont pas tous faciles.

Vous avez la possibilité de personnaliser votre thème graphiquement parlant

Avantages et Inconvénients des CMS et SaaS

Les avantages des CMS

Bien que les SaaS n’aient pas de besoin de la moindre installation, il faut quand même souligner que la force d’un CMS est une installation facile et rapide et documentée si besoin.

Il faut noter la présence de fonctionnalités (appelées des plugins ou extensions) que l’on peut ajouter en fonction de ses besoins, il y en a de toute sorte. Ces plugins peuvent répondre à quasiment tous les besoins, du moins pour le domaine du ecommerce. Selon les CMS il y a plus ou moins de plugins gratuits ou payants.

Pour ce qui est de la visibilité de votre site, c’est le point fort des CMS vis-à-vis des SaaS, ils sont majoritairement optimisés pour le référencement ! Parmi les extensions vous aurez le choix pour trouver des outils qui vous aideront pour votre référencement afin que l’on vous trouve mieux sur Google.

Plus de possibilités de personnalisation qu’en SaaS, en effet vous aurez à votre disposition un nombre impressionnant de thèmes répondant à tous les styles, le plus dur est de trouver celui qui nous correspond !

Autre point favorable sur les thèmes, ils sont majoritairement responsives, ce qui veut dire que votre site peut s’adapter à toutes les tailles d’écran, tandis que beaucoup de SaaS sont à la traine la dessus.

Bien que les thèmes soient un avantage, il y a tout de même un inconvénient, les thèmes gratuits sont limités en termes de personnalisation, les thèmes payants offrent plus de moyens de personnaliser ses sites !

Les CMS rassemblent de grandes communautés, à l’instar d’avoir un réel service client comme pour le SaaS, vous aurez toute une communauté active prête à s’entraider via les forums, et de très nombreux tutoriels en ligne. À noter que si vous prenez des thèmes et plugins payant vous aurez tout de même des services clients disponibles.

Les inconvénients des CMS

Les CMS étant très répandus sur le web, ils sont donc plus ciblés par les attaques, c’est notamment le cas de WordPress qui est l’un des CMS les plus attaqués, il vous faudra impérativement suivre les mises à jours afin de combler les failles qui sont régulièrement trouvées.

Le point noir des CMS est leur lourdeur, effectivement pour répondre à tous les besoins, beaucoup d’éléments sont ajoutés aux CMS ce qui les rend plus longs à charger. Les systèmes de cache se sont tout de même bien améliorés pour réduire les temps de chargements.

Bien qu’un CMS soit censé facilité la création de site, certains éléments peuvent être plus compliqués pour des débutants comme le fait de choisir un hébergement, créer une base de données, la transmission de fichiers par FTP. Alors que du côté des SaaS l’ensemble de ces tâches sont réalisées par l’éditeur.

Pour certains éléments de personnalisation un peu plus poussés, il est nécessaire de connaître un langage de mise en page (CSS) ce qui n’est pas à portée de tous et prend du temps.

Les avantages des SaaS

Grâce au SaaS, vous n’aurez aucun logiciel à installer que ce soit sur votre ordinateur ou sur un serveur, tout est accessible depuis le site internet de votre SaaS pour vous permettre de gérer votre site, cela accélère le déploiement.

Par ce fait, vous n’aurez pas non plus de mises à jour logicielles et de correctifs à faire, en effet tout est géré par le prestataire.

Puisqu’il s’agit d’une version en ligne, elle est identique à tous, cela permet de s’assurer que tout le monde ait la même version, il n’y aura donc pas de problème de compatibilité et cela facilitera donc la collaboration dans l’entreprise.

Accessible partout, puisqu’accessible depuis internet, vous n’aurez aucun problème d’accès en fonction du lieu tant que vous posséderez une connexion internet, votre contenu sera en sécurité en cas de sinistre puisque vos données sont stockées chez l’éditeur.

Du point de vue sécurité, le SaaS n’a rien à envier aux CMS puisque c’est l’éditeur de votre solution SaaS qui prend à sa charge la responsabilité liée à la sécurité et ce sous contrat. De nombreux experts sont engagés par l’éditeur afin de vous assurer une sécurité optimale.

Vous aurez un service client afin de vous venir en aide en cas de difficultés à l’utilisation du logiciel mais également en cas de bug afin que les correctifs soient rapidement appliqués.

Vous gagnerez en flexibilité au niveau des serveurs, en cas de période d’affluence vous n’aurez pas à commander de nouveaux serveurs plus performants et vous éviterez donc les éventuelles migrations à faire, il vous suffira d’ajuster votre abonnement SaaS en fonction de vos besoins.

Le SaaS vous épargne un grand investissement en création de site en le remplaçant par un abonnement, vous n’aurez pas à procéder aux amortissements.

Dernier point, les SaaS feront le nécessaire pour vous mettre en conformité avec les nouvelles loi puisqu’ils sont responsables des sites qu’ils hébergent, tandis que du côté des CMS il vous faudra vous informer par vous même pour vous adapter.

Les inconvénients des SaaS

Le plus gros inconvénient du SaaS est qu’informatiquement parlant vous y êtes dépendant puisque votre éditeur fournit le service, le logiciel pour gérer le contenu, héberge vos données. Si l’éditeur a des problèmes techniques, s’il décide d’augmenter ses tarifs ou autre cela risque de vous causer des difficultés. D’autant plus si vous souhaitez partir il vous faudra effectuer un transfert de la base de données ce qui n’est pas toujours évident.

Par cette dépendance, si votre éditeur est frappé par une interruption de services votre activité sera bloquée sans que vous puissiez faire quoi que ce soit en dehors de prendre votre mal en patience, fort heureusement cela se produit rarement.

L’ensemble de vos données stockées sur le serveur du SaaS peut laisser s’interroger sur la confidentialité lié à celles-ci.

Pour ce qui concerne la configuration de votre site cela dépendra avant tout de ce que propose votre éditeur, vous pourriez donc manquer de fonctionnalités.

En termes de personnalisation des applications ça ne sera tout simplement pas possible sur un SaaS car vous aurez à disposition un logiciel identique à tous les autres utilisateurs, dans ce cas il sera préférable de se tourner vers un CMS.

Inscription au fil d'ID newsletter webprospection

Vous l’aurez compris les SaaS et les CMS ont chacun leurs avantages et inconvénients, de manière générale les SaaS sont plus conseillés si l’on a peu de temps à contribuer à l’entretien du site et si l’on débute complètement une activité en ligne, tandis que les CMS vous permettront de créer des sites plus personnalisables mais nécessiteront plus de temps à y contribuer.

Laissez un commentaire