Blog ou page Facebook?

Classé dans : Réseaux sociaux | 0

Quand on a déjà une page Facebook est ce vraiment utile de rédiger un blog? cela ne va-t-il pas faire double emploi? Des questions qui reviennent souvent tant la perspectives d’ouvrir un blog semble être angoissante pour bons nombres d’entrepreneurs. D’ailleurs n’as-t-on pas dit dans le passé que les réseau sociaux avaient tué le bloging en introduisant ce que l’on a appelé le micro-bloging. Effectivement pourquoi nous nous embêterions a écrire plus de 1000 mots pour un article de blog alors que quelques dizaine sur un post Facebook un image et hop le tour en joué?

La page Facebook

Très facile à créer puisqu’il suffit d’avoir un compte. Nous avions rédigé un article sur ce sujet comment créer une page Facebook pro . Pas d’hébergement à gérer, pas de nom de domaine à prévoir (hélas!), c’est opérationnel tout de suite et bien sur on accède à l’immense communauté Facebook. Enfin ça c’est de la théorie car il y a beaucoup de freins qui vont venir contrarier ce tableau idyllique.

Une visibilité qui se réduit.

En tout premier lieu lorsque l’on poste sur Facebook rien ne nous garantit que nous serons affichés sur le  » mur » de nos contacts et en toute honnêteté cette probabilité fond comme neige au soleil au fur et à mesure que le temps passe. On appelle cela le REACH (atteindre) et tout l’intérêt de la plateforme est de le réduire pour forcer les annonceurs à  » booster la publication » donc a passer par la régie publicitaire de Facebook. Un taux de reach de 10 % signifie donc qu’ un fan sur 10 sera en capacité de voir votre post.  On estime le taux de reach entre 5% et 8 %.

Les investisseurs de Facebook applaudissent et si on compare l’évolution du prix de l’action et l’évolution du taux de reach on comprends tout de suite dans quel sens évolueront les possibilités pour un quidam d’utiliser gratuitement la plateforme pour diffuser ses messages!

taux de reach Facebook
source Réseaux sociaux: les nouvelles règles du jeu ADETEM

Une audience qui stagne voire régresse

Nous l’avions évoqué il y a déjà quelques jours dans cet article l’audience de Facebook est plutôt à la décroissance. Et ce n’est pas l’actualité et l’affaire Cambridge Analytica qui va arranger les choses pour le plus populaire des réseaux sociaux. La campagne #deletefacebook aura un impact si ce n’est sur les chiffres en tout cas l’image de marque est à mon sens durablement atteinte. Cela ne fera que renforcer la méfiance des internautes à utiliser le réseau mais aussi à être réceptif à tous messages publicitaires et c’est une très mauvaise nouvelle.

Une durée de vie du post très éphémère.

Facebook est un média de l’instantané ou presque. Le post ne sera visible que 10-20 minutes sur un mur noyé parmi tous les centaines d’autres messages que verront vos destinataires.On peut toujours remonter sur le fil des publications soit… Mais quand on sait que les réseau sociaux sont principalement utilisés sur les smartphones il va falloir s’armer de patience. faites donc l’essai par vous même: remonter le fil d’actualité et un bout d’un certains temps que se passe-t-il?  le temps de chargement va devenir de plus en plus long jusqu’a devenir totalement inexploitable.

Un engagement en question

L’un des critères majeur d’appréciation de la qualité de votre production est l’engagement que celui-ci génère. Hélas l’engagement ne va pas remonter toutes les données du dessus.

Engagement Facebook

Facebook reste le réseau social le plus populaire

Halte au pessimisme, Facebook reste tout de même le réseau social préféré des français et on compte environ 33 millions de compte ouvert dans l’hexagone. cela reste une formidable audience et même si l’on commence à percevoir la nécessité de diversifier nos sources de trafic, il n’en demeure pas moins vrai que Facebook est un pourvoyeur de trafic.

 

Le blog: une image à refaire

La blog a la réputation d’être difficile à entretenir. Il faut non seulement avoir des idées ( lire vaincre la page blanche) mais il va apprendre à les développer. Tout le monde n’est pas très à l’aise avec ce travail rédactionnel et dans ce cas je vous rappelle qu’il existe une déclinaison au blog qui est le vlog (le blog vidéo). Le Vlog est plus spontané mais à comme énorme contrainte de rajouter une couche technique de montage vidéo.

Si le blog revient à la mode c’est parce que par définition il recueille du texte… beaucoup de texte ( lire longueur d’un article). Dans un contexte ou la mode est au sites épurés, très graphiques sans beaucoup de texte (encouragé par tous les publicitaires… ben voyons ils ne sont pas fous!) le blog est souvent le seul moyen de faire un travail d’indexation et de référencement naturel. Sans cela le passage à la case publicitaire, je donne les 20 000 et je croise les doigts, est obligatoire.

 

Mémorisation des articles

Rien de plus facile de retrouver un article de blog selon un thème et cela quel que soit la date à laquelle il est paru. Pour rappel vous avez en haut à droite un encart  » recherche » qui fonctionne très bien sur ce site!

Indexation et participation au seo

J’ai presque envie d’écrire que rien que cette caractéristique suffit à prendre une décision si vraiment on y est obligé. Google n’indexe pas ce que vous écrivez ni sur Facebook, ni sur Twitter ou Linkedin. cela ne va pas dire que cela ne sert à rien, mais si le post ne remontera jamais dans les pages de recherche, le trafic que les réseaux sociaux renvoi sur le site, participe lui à donner des très bonnes valeurs d’usage qui elles sont interprétées favorablement.

stratégie SEO

Indépendance et contribution à la marque

En maitrisant son hébergement et surtout son nom de domaine, notre communication est plus libre (changement de politique éditoriale parfois imposé) et surtout le blog va directement participer à la mémorisation de la marque et à ses valeurs. vous pourrez me répondre que cela a un prix… mais on ne parle que de quelques dizaines d’Euros et je pense que nos entreprises méritent bien qu’on y investisse un peu.

Des commentaires de plus en plus rares.

Je parle des commentaires qui engagent une conversation et expose un avis. Ici tous les commentaires écrits par les référenceurs des années 2010 du style « super article, merci » avec une ancré pseudo-optimisée  » agence seo » sont systématiquement mis dans la corbeille. Par contre ceux qui engage une conversation sont toujours publiés… avec leur ancre.

 

Alors que choisir entre une page Facebook et un blog?

Ma réponse est définitivement il ne faut pas faire de choix mais utiliser les deux. Non seulement parce que le lectorat n’est pas le même, mais le support étant radicalement différent cela va nous permettre d’aborder notre marque de deux manières différentes. C’est cette complémentarité qui fera une communication réussie ou pas.

blog ou facebook?

Bien sûr cela prends du temps. Surtout pour écrire un article de blog! alors que le post Facebook est tout de même beaucoup plus rapide à faire.. quoique!

Maintenant si je devais vraiment faire un choix dicté pour l’optimisation du temps dont je dispose pour communiquer, je choisirais sans aucune hésitation le blog. De par sa surface d’expression, la mémoire de ses écrits, sa capacité d’indexation sur le moteur de recherche, sa capacité à nous fournir des liens et un engagement bien plus sélectif mais aussi plus qualitatif.

 

Si vous avez aimé cet article…. ou détestez vous pouvez vous exprimez plus bas. Tous les commentaires sont lus.

Si vous ne voulez pas rater l’une de nos prises de positions sur le webmarketing le mieux est de s’abonner gratuitement à notre revue mensuelle qui parait tous les 27 de chaque mois ou d’aller voir notre chaine Youtube pour les plus pressés d’entre vous. La chaine débute mais, promis, nous allons y passer beaucoup plus de temps et cela ne sera pas au détriment de ce blog qui reste notre principal moyen d’expression.

 

 

Laissez un commentaire