Référencement naturel : 10 pièges à éviter pour augmenter vos chances de succès

Classé dans : Référencement SEO-SEA | 0

Article invité rédigé par réussir mon Ecommerce.

Vous rêviez de créer votre propre site web ? Félicitations, pari réussi 😊

Être à la tête d’une entreprise e-commerce, c’est vrai que c’est déjà bien. Attirer l’attention des internautes grâce à une bonne visibilité, c’est encore mieux évidemment.

C’est là que le référencement naturel prend toute son importance. Eh, oui, la fierté de voir son site apparaître dans les premiers résultats de Google, ça se mérite.

Pour optimiser le référencement de votre blog ou de votre boutique en ligne, il y a plein de petits trucs et astuces. J’ai d’ailleurs consacré tout un article sur mon blog reussir-mon-ecommerce.fr où je vous décris ma méthode pour un référencement efficace. ou l’article: »adopter la bonne stratégie SEO »

Dans ce nouvel article, j’ai plutôt envie de prendre le problème à l’envers et de m’attarder sur 10 erreurs fréquentes qui peuvent réduire considérablement vos chances d’être bien positionné sur Google.

Alors c’est parti !

10 pièges à éviter référencement naturel

Erreur n°1 : vous lancer sans filet (et sans stratégie de contenu)

Une des premières choses que vous avez peut-être apprise sur Google, c’est qu’il adore les sites riches en contenu. Alors, vous obéissez et vous multipliez les textes sans perdre de temps.

Dans un sens, vous avez raison d’y penser. Mais attention, riche ne signifie pas dépourvu de cohérence et d’intérêt. Au contraire, l’algorithme de Google est malin. Il est capable d’analyser le contenu de votre site pour s’assurer que les infos qu’il contient sont intéressantes, suivent un fil conducteur et surtout répondent bien aux besoins de l’internaute.

C’est pourquoi chaque composante de votre contenu doit impérativement rimer avec valeur ajoutée.

Erreur n°2 : succomber à la facilité en dupliquant votre propre contenu

Là encore, c’est un classique. Après tout, c’est tellement tentant de faire du copier-coller lorsque vous vendez des produits qui se déclinent en plusieurs versions.

Alors, du temps, oui, c’est certain que vous allez en gagner. Par contre, du référencement, c’est nettement moins sûr, car Google assimile ça à du « duplicate content » et ne prendra en compte qu’une seule page pour ignorer les autres.

Erreur n°3 : sous-estimer l’importance des mots-clés

C’est LA base d’un bon référencement. Un contenu optimisé passe forcément par l’utilisation de mots-clés. Mais pas n’importe lesquels attention ! Il ne s’agit pas de les choisir au hasard.

Non. Vous devez prendre le temps d’y réfléchir.

Alors, si vous avez la chance d’avoir une équipe à vos côtés, c’est le moment de faire un petit brainstorming et de vous mettre dans la position d’un client. Quel mot taperiez-vous dans Google pour dénicher la bonne info ?

En panne d’inspiration ? Pas de panique, je vous propose dans mon blog une méthode efficace pour trouver facilement les mots-clés, susceptibles d’être tapés par les internautes.

Erreur n°4 : abuser des mots-clés

Ça y est ! Vous avez trouvé le Graal pour l’optimisation de votre site : vos mots-clés. C’est super, félicitations.

Maintenant, il s’agit de bien les utiliser. Eh, oui, il ne suffit pas (ou plus) de les multiplier dans vos textes sans vous soucier de la cohérence de l’ensemble. Encore une fois, l’algorithme de Google est intelligent, ne le sous-estimez pas, vous le regretteriez.

La bonne nouvelle, c’est que Google prend en compte les synonymes et les termes appartenant à la même thématique. Alors, ne vous en privez pas ! Privilégiez un contenu qui a du sens et développez le champ sémantique autour de vos mots-clés.

Erreur n°5 : négliger vos URL

C’est une des erreurs les plus fréquentes, car ce n’est pas visible au premier coup d’œil. Et pourtant, c’est un des petits détails qui fait une grande différence, car l’algorithme de Google voit et analyse tout, y compris l’adresse de votre page.

Par défaut, elle est composée d’une longue suite de chiffres, de caractères spéciaux et de lettres qui n’apportent aucune information pertinente, en tout cas pour l’algorithme de Google. Ce type d’URL plonge votre page dans l’anonymat.

Alors qu’en remplaçant cette suite dénuée de sens par votre groupe de mots-clés principaux, votre page devient tout à coup beaucoup plus claire pour Google. Mais aussi pour les internautes d’ailleurs.

Ça vaut le coup de prendre 10 secondes supplémentaires de votre temps pour rendre votre URL plus parlante non ?

Créer l’empathie pour améliorer les performances de son site

Erreur n°6 : ignorer la balise alt pour vos images

C’est le même principe que pour l’URL. Sans un titre évocateur, vos images n’ont aucun sens pour l’algorithme de Google.

Vous l’avez compris et vous pensez donc bien à remplir la balise title sur votre CMS en utilisant votre groupe de mots-clés. Parfait ! c’est déjà un bon réflexe.

Mais pour que ça joue dans votre référencement, ça ne suffit pas. Pour google, ce qui compte, c’est la balise alt. Il s’agit d’un texte alternatif qui apparaît lorsque l’image ne peut être affichée par le navigateur.

Alors, ne l’oubliez pas. Un simple copier-coller de votre balise title et hop, le tour est joué !

Oui, c’est un petit détail, mais l’impact est énorme ! En remplissant la balise alt, vous donnez en plus toutes les chances à votre image d’être visible au premier coup d’œil par les internautes qui ont pris l’habitude de passer par Google images pour leur recherche. Une belle nouvelle opportunité d’augmenter votre trafic, non ?

Erreur n° 7 : diffuser systématiquement vos contenus sur les réseaux sociaux…

…et penser que ça a un impact sur le référencement.

Malgré toute votre bonne volonté, ce partage (qui ne prend pas trop de temps heureusement) n’est pas pris en compte dans les critères de positionnement de votre site.

Par contre, ça reste un excellent moyen de toucher un maximum de monde en un minimum de temps. Alors, ne vous en privez pas. Toutes les opportunités de booster votre trafic restent les bienvenues 😉.

Mais n’espérez pas que votre positionnement dans Google s’améliorera parce que vous êtes très présent sur les réseaux sociaux, c’est faux !

Erreur n°8 : avoir un site lent

Vous aurez beau vous être décarcassé pour que le contenu de votre site soit attirant, percutant et optimisé, tous vos efforts n’auront pas servi à grand-chose si votre site rame trop.

En effet, première chose : n’oubliez jamais que l’internaute est toujours pressé.

Internaute toujours pressé

Et comme il a l’embarras du choix, il ne s’embêtera pas à patienter qu’une page se charge, quand il peut trouver son bonheur ailleurs.

Deuxième raison : conscient de cette exigence client, Google pénalise les sites trop lents et a ajouté la vitesse de chargement à ses critères de positionnement.

Alors, parce que ce serait vraiment dommage d’être mis sur la touche à cause d’un souci technique, n’hésitez pas à régulièrement mesurer les performances de votre site.

Erreur n°9 : délaisser le mobile

A l’heure où le m-commerce prend une place de plus en plus importante sur le marché du commerce en ligne (+ 38% de part de marché en 2017 et +25% au premier trimestre 2018 vs premier trimestre 2017), vous ne pouvez plus ignorer l’importance du mobile dans l’optimisation de votre référencement.

Ce qui est sûr, c’est que Google, lui l’a bien intégré et en a même fait son fer de lance depuis la sortie de l’index mobile first.

Alors, si ce n’est pas déjà fait, c’est le moment de passer votre site en mode mobile-friendly.

Erreur n°10 : négliger les liens

Ça aussi, ça peut sembler anodin. Pourtant, c’est un fait, Google aime la dynamique des liens. Offrez-leur donc une place de choix dans votre stratégie de contenu.

Mais attention, veillez à rester logique en obtenant des liens à partir de sites dont la thématique est en relation avec votre propre sujet.

Et dernière chose : on peut penser que ce sont uniquement les liens qui pointent vers notre site qui sont pris en compte dans l’optimisation. Erreur… le maillage interne est aussi important, ne l’oubliez pas ! En plus, c’est pour le coup tout bénéfice pour vous, puisque ça pousse les internautes à rester sur votre site 😉.

Ça y est, vous connaissez désormais quelques-uns des pièges à éviter pour mettre toutes les chances de votre côté en matière de référencement.

Peur de ne pas être à la hauteur à tous les niveaux ?

Pas de panique, il ne s’agit pas ici de rendre une copie parfaite. L’erreur est humaine et oublier quelques détails ne rime pas forcément avec mauvais classement. Heureusement !

Si votre site est intéressant, clair, bien structuré et que vous parvenez à placer quelques liens ailleurs pour le faire connaître, c’est déjà bien.

Et si vous avez envie de découvrir d’autres bonnes pratiques, n’hésitez pas à parcourir ma méthode pour un référencement efficace. Je vous y livre tous mes secrets en toute simplicité.

Laissez un commentaire