Comment améliorer votre stratégie SEO : La checklist référencement 2015

Classé dans : Référencement SEO-SEA | 0

Les algorithmes Google et les règles de bonnes pratiques deviennent de plus en plus complexes tandis que la pratique du SEO est de plus en plus démocratisée elle devient donc de plus en plus difficile à optimiser.

Voici une infographie qui vous permet d’améliorer votre stratégie de référencement en suivant plusieurs points de contrôle : La checklist SEO 2015.

Nous allons vous la décrire en version texte :

accessible

 1-  Soyez accessible

● Barre de recherche : assurez-vous qu’il y ai une barre de recherche sur votre site, visible, qui aide à la navigation et qui permet de chercher grâce à des mots clés.

● Les liens : les liens internes vers les autres pages de votre site internet permettent aux moteurs de recherche de naviguer et d’indexer vos pages.

● Les breadcrumbs : littéralement fil d’Ariane : utilisés sous forme de flèches, de numéro de page, d’arborescence de rubriques, ou de boutons précédant/suivant ; ils permettent au lecteur de se localiser et de naviguer à travers un document ou entre les articles. En utilisant cet outil vous rendez la navigation plus ergonomique.

● La page d’accueil : votre page d’accueil doit être facilement accessible dans votre menu ou en cliquant sur votre logo.

● Plan de site : vous devez organiser votre site selon un plan hiérarchique ou arborescent afin de simplifier la navigation et l’indexation, utilisez un fichier sitemap

A NE PAS FAIRE :

● Trop de lien : ne mettez pas un lien vers chaque page de votre site sur votre page d’accueil, cela peut ralentir votre site web et vous faire perdre en ergonomie. Si vos pages mettent plus de 5 secondes à s’afficher, votre rang Google risque d’en pâtir (« bounce-off rate » )

● Lourdeur : ne suralimentez pas votre menu déroulant avec la liste de vos pages, cela gêne l’expérience utilisateur

● Traçabilité : ne créez pas de pages qui ne peuvent pas être atteintes à travers une navigation utilisateur : sans avoir l’adresse exacte. Créer des liens entre vos pages.

 

parcours achat

 2-  Améliorez l’expérience utilisateur

● Des pages d’accueil rapides : améliorez l’expérience utilisateur en vous assurant que vos pages web se chargent rapidement.

● La bonne information au bon endroit : assurez-vous que l’information la plus importante de votre page soit en haut de page, au-dessus de la ligne de flottaison. (pas besoin de descendre le curseur de la page pour lire cette information)

● L’esthétique : chaque page doit être jolie à regarder, le bon design accroche l’utilisateur.

 

A NE PAS FAIRE

● Trop d’information : Ne suralimentez pas vos pages avec trop d’informations, cela risque de confondre l’utilisateur.

● Publicités : Ne placez pas de publicité au-dessus de la ligne de flottaison, c’est là que votre information importante doit être.

 

norme

 3- Suivez la norme «Schema Markup»

C’est une norme créée en Juin 2014 par Google Bing et Yahoo pour l’indexation du web. Le site Schema.org fourni une collection de vocabulaire, que les webmasters peuvent utiliser pour baliser leurs pages web afin qu’elles soient plus facilement reconnues par les moteurs de recherche majeurs.

● Identifiez : penser à bien remplir les champs de description des médias que vous incorporez à vos pages web. (attributs alt, title, type…) cela permet à Google de déchiffrer le contenu non textuel de vos pages web.

● URL Canoniques : il peut arriver qu’une même page ait plusieurs URL car proviennent de plusieurs endroits. Cela peut causer un problème au niveau du référencement car Google considère que 1 page = 1 url, si une page est accessible par plusieurs url, Google va considérer qu’il s’agit de plusieurs pages, et chaque page sera en concurrence pour le référencement.
La solution est l’url canonique qui consiste à utiliser une balise spécifique pour indiquer aux principaux moteurs de recherche quelle est l’url officielle de la page, tous les contenus qui étaient donc considérés comme dupliqués seront considérées comme une même page.

A NE PAS FAIRE

● Les boucles : ne créez pas de boucles infinies (deux pages qui sont liées entre elles en fournissant des liens l’une vers l’autre) cela forcera l’utilisateur à quitter votre page web au mieux pour retourner à la page d’accueil, au pire pour ne plus revenir du tout.

● Mauvaises descriptions : n’utilisez pas de mauvaises descriptions pour identifier un media ou donner des titres à vos pages. Une description doit être relative à son contenu.

● N’abusez pas des URL canoniques : n’utilisez pas plusieurs urls canoniques qui envoient vers une même page web, cela va confondre les algorithmes des moteurs de recherche.

 

mobile

 4- Soyez Mobile

● Responsive : Assurez-vous que votre site web est adaptable aux appareils mobiles (smartphones, tablettes). Vos pages doivent être faciles à lire sans zoomer.

● Sites Mobiles : Ne proposez pas seulement un site web qui soit responsive : créez des sites mobiles exclusivement pour les appareils mobiles : Google a annoncé sa volonté de prendre en compte votre degré de compatibilité mobile dans votre positionnement à partir du 21 Avril 2015

● Ergonomie : Vos liens doivent être facilement cliquables avec le doigt sur un écran tactile.

A NE PAS FAIRE

● Logiciels et applications : N’utilisez pas de logiciels qui ne sont pas adaptables aux mobiles : les animations flash ne sont pas visibles sur les appareils Apple par exemple.

 

 

social

5- Misez sur le social

● Auto-promotion : Rendez visibles les liens vers vos réseaux sociaux et partagez votre contenu sur vos réseaux.

● Partage : Rendez visible le partage de vos contenu via ces réseaux par les utilisateurs (boutons partage)

A NE PAS FAIRE

● Robots : N’utilisez pas de robots qui partagent automatiquement vos contenus comme de faux utilisateurs : ils sont remarqués par les moteurs de recherche et cela affecte votre référencement.

 

 

contenu

6- Créez un contenu de qualité

● Valeur ajoutée : Créez du contenu qui a de la valeur ajoutée pour les utilisateurs, quel que soit l’utilisation, il faut que votre contenu soit informatif, nouveau ou attractif

● Longueur : Votre page web ne doit pas être vide : la longueur moyenne d’une page qui est dans les 10 premiers résultats de Google est de 2000 mots minimum.

A NE PAS FAIRE

● Duplicate content : Ne créez pas de duplicate content : cela peut venir d’une page qui a plusieurs url, de plusieurs noms de domaines indexés pour un même site, des pages proposant des versions imprimables de leur site ou alors le contenu dupliqué consciemment dans le but d’améliorer son référencement. Le duplicate content à de mauvaises conséquences sur l’utilisateur, qui se sentira berné par le site web en rencontrant plusieurs fois le même contenu, mais les conséquences se trouvent aussi au niveau des moteurs de recherche : risque de désindexation ! il vaut donc mieux ne pas créer de duplicate content : corrigez vos erreurs d’url et créer du contenu original.

 

lien

 7- Utilisez les bonnes pratiques du lien

● Facilitez le partage : Un contenu facile à partager : proposer du contenu facile à partager sur votre site web afin de faciliter les liens à partir d’autres sites et/ou via les réseaux sociaux.

● Les back-links : obtenez divers liens qui dirigent vers votre site web à partir de sites web externes.

A NE PAS FAIRE

● Achat de backlinks : N’achetez pas de backlinks, ils sont souvent de mauvaise qualité et les robots Google les indentifient.

● Qualité : N’utilisez pas de back links qui dirigent vers des sites web inexistants ou qui n’ont pas d’intérêt car Google s’intéresse à la quantité de back links mais aussi à leur qualité !

 

 

algorithmes-de-Google-

 8- Adaptez-vous aux algorithmes Google

● Panda : dévoilé en 2011, cet algorithme cherche à évaluer la qualité des sites web : il sanctionne les sites qui utilisent le duplicate content ou à contenu pauvres.

● Penguin : sorti en 2012, cet algorithme sanctionne les sites qui abusent des fausses bonnes idées et enfreignent les règles Google : il est attentif aux spammeurs : il sanctionne les sites avec des liens de faible qualité (achetés, non pertinents..)

● Pigeon : depuis fin 2014, Google souhaite rendre les recherches locales plus pertinentes (comme « hôtel Paris » ou « restaurant Marseille ». Les résultats des recherches Google vont donc être impactés par les localisations citées. Pensez à créer votre compte My Business pour être référencé sous Google Maps ! Cet algorithme a été étendu en décembre 2012 à tous les pays anglophones… le pigeon de Google va bientôt atterrir sur nos côtes !

● L’algorithme de la compatibilité mobile : comme indiqué plus haut, cet algorithme va sortir le 21 avril 2015 mondialement. Il va sanctionner les sites qui ne seront pas compatibles mobiles et ne concerne que les recherches qui seront faite sur des appareils mobiles. L’impact sera mesuré par pages : une page compatible sera favorisée dans les recherches mobiles.

 

 

Laisser un commentaire