Ouvrir les portes de l’international à son site e-commerce

Classé dans : Animation de site, Non classé, Site efficace | 0

Vous prévoyez le développement de votre activité en dehors des frontières de la France ? C’est une bonne chose ! 60% des e-commerces français s’exportent. Grâce à internet, il devient vraiment de plus en plus facile de gérer son site à l’international depuis son site en France, mais il faut respecter des règles et des prérequis, découvrez ici 4 de nos conseils pour que votre site e-commerce soit optimisé à l’international et près à conquérir de nouveaux marchés.

 

1- La traduction

1Beaucoup de e-commerçants commencent par traduire simplement leur site e-commerce en français, mais ce n’et pas suffisant, c’est surement une bonne façon de rendre son site compréhensible mais cela ne permettra pas d’obtenir le taux de conversion de son marché visé.

il faut savoir que plus de 50% des consommateurs achètent sur des sites qui sont traduits dans leur langue maternelle, et même si l’anglais est une langue universelle, seulement 60% achètent sur un site anglophone.

Il faut, comme dans toute démarche marketing, s’adapter à sa cible et ainsi traduire son site dans la langue maternelle de ses cibles.

Préférez une traduction de qualité, par un bilingue local dont c’est la langue maternelle à lui aussi. Pour éviter des traductions partielles ou trop éloignées de ce que l’on veut faire comprendre.

 

 

2- S’adapter, vraiment !

AAEn plus d’une traduction adaptée, il faut revoir tout les éléments de son site e-commerce pour l’adapter à son marché autant en terme de fond que de forme !

Les freins à l’achat cross frontières sont nombreuses : longs délais de livraison, coûts élevés de livraisons, processus de retour compliqué, peur de la fraude, frais de douanes, coûts supplémentaires, livraison incertaine, site web peu rassurant, qualité du produit incertaine et problèmes liés à la commande.

Pour rassurer au maximum les prospects internationaux, il faut veiller à adapter :

  • sa devise – ses moyens de paiement : de la carte de crédit à Paypal, en passant par Ideal, sofort ou stripe
  • la livraison – les retours : informations des tarifs clairs et adapter vos conditions de retours et de livraison à la législation en vigueur
  • le contact – les services clients : localisez une adresse sur place et un service client dans différentes langues, surtout avec les bons horaires d’ouverture

 

3- La navigation sur votre site internet

trafic-web-reseauw-sociaux-cible

 

Adaptez le design de votre site et sa navigation aux spécificités culturelles de votre pays cible : les chinois apprécient les longues pages produits et les américains préfèrent une navigation à partir de la Homepage, contrairement aux russes qui utilisent un menu. Informez-vous sur les spécificités de navigations selon les pays.

 

 

4- Travaillez votre contenu

trafic-web-reseauw-sociaux-construire

 

Fournissez évidemment un contenu toujours plus pertinent, encore plus si il est question d’international, c’est l’élément principal de toute bonne stratégie d’internationalisation. Il faut que vous adaptiez votre contenu à l’international : vos e-mails, brochures, blogs, réseaux sociaux etc… Traduisez ces contenus là en plus de votre site internet, choisissez les bonnes plateformes de réseaux sociaux, au japon c’est twitter qui prime, alors qu’en chine, c’est Qzone et Wechat.

 

 

 

 

Il est prévu que plus de 80% des acheteurs internationaux européens vont choisir d’acheter en ligne à d’autres pays européens d’ici 2025, ceci présage d’un fort potentiel du marché européen, ne négligez pas ce levier de croissance et préparez minutieusement votre tremplin : votre site internet.

 

Laisser un commentaire