Les canaux de vente les plus rentables

Classé dans : E-commerce | 0

efficacité des canaux de venteLes E-commerçants ont tout un panel d’outils pour améliorer le trafic sur leur site et il faut souvent (hélas) se donner des priorités car les ressources financières et le temps sont comptés. Voyons les canaux les plus rentables d’après une étude faite par la solution E-commerce Custora faite aux US en Avril 2014.. Un marché dont la croissance sur le premier trimestre 2014 a été de + 11% de CA et + 13% de commande (la-bas comme ici c’est le montant du panier moyen qui est faiblement à la baisse)..

Le SEO passe en tête.

Au premier trimestre 2014, le seo (référencement naturel) est passé en tête des canaux les plus efficace sur le nombre de commande. Avec 24% du nombre des commandes issues du référencement naturel, cela confirme toujours l’intérêt d’investir sur ce canal de vente malgré la difficulté croissante a se positionner sur ce sujet. Vous trouverez dans ce site bien des conseils pour améliorer votre performance sur le référencement naturel des vos sites marchands. En réalité la part du SEO dans le nombre de commande est constante mais c’est les ventes directes qui ont diminuées. Je ne ferais pas d’interprétation sur cette diminution car nous n’avons pas de données dans cette étude nous permettant d’analyser ce point.Est-ce l’arrivée massive de « pure-payer » qui par définition ne dispose pas de point de vente ou est ce un passage au marketing tout-digital qui se fait au détriment d’une communication plus traditionnelle vantant le nom du site?

En tout cas il est clair que d’investir dans une stratégie de référencement naturel de son site est toujours un must dans la mise en place d’une tactique de croissance de son activité.

Meilleure progression pour les Adwords.

Adwords talonne de près le référencement naturel et ont la meilleure progression en pourcentage. Cela est dû principalement à deux tendances qui se vérifient aussi en France:

  • Un besoin de retour sur investissement ( ROI) rapide.
  • Une difficulté croissante à progresser dans le référencement naturel et surtout à vaincre l’inertie de ce canal.

Google qui a une position archi-dominante sur ce secteur en récupère les fruits et les budgets Adwords de nos clients sont très sensiblement à la hausse depuis 2 ans.L’afflux de nouveaux marchands toujours plus nombreux a utiliser le programme coupler à une augmentation du prix du clic est potentiellement un risque sur la continuité de l’efficacité de ce canal de promotion qui finira par atteindre son asymptote.

Pour l’heure Adwords s’est enrichi de nouvelles fonctions toutes aussi tentantes les unes que les autres (les traditionnels « search » et « display » mais aussi les vidéos qui restent un vecteur sous-investi extrêmement efficace en terme d’image de marque, ou le « Google shopping »

L’e-mailing en position 3

L’e-mail marketing progresse aussi et s’affirme toujours comme un canal très efficace (Je sais on n’aime pas recevoir dans ses mails de la pub ni dans sa boite aux lettres à domicile… mais nous regardons toujours et nous cliquons souvent si cela est ciblé et approprié). L’efficacité est proportionnelle à la qualité de la base de données sur laquelle les mails sont envoyés, autant que sur la pertinence du contenu. La constitution de la base d’e-mails est donc la clé de voûte d’une réussite via ce canal sur lequel l’équipe ID AGIR WEBPROSPECTION investi beaucoup de son énergie.

Affiliation et social en baisse

L’arrivée massive de plateforme d’affiliation, son prix et sa visibilité très réduite depuis l’arrivée du filtre Panda de Google a rendu ce canal moins efficace sur ce premier trimestre.

Les réseaux sociaux, au delà du faible score qu’ils représentent sont en nette baisse quand à leur efficacité marchande malgré la pression médiatique qui voudrait nous faire croire que sans eux, point de salut commercial. Les marchands ont massivement investit dans ce secteur (notamment sur Facebook), mais doivent être très vigilant sur l’ampleur de leur investissement (je parle aussi en temps et pas uniquement financier car le temps passé sur Facebook est toujours au détriment d’une autre activité… peut être plus rentable!)

 

Le mobile est au rendez-vous

Le marketing nous sort régulièrement des « tartes à la crème » aux noms délicieux mais dont l’efficacité est rarement plus pérenne qu’une saison. Mais si il y a une donnée ou la profession ne s’est pas trompée c’est bien sur l’essor du mobile et il y a fort à parier que nous n’en sommes qu’au tout début d’un changement radical d’envisager notre relation avec internet.

La diffusion des tablettes changent la donne des habitudes de consommation au détriment des traditionnels ordinateurs (portables ou desktop). Un marché toujours dominé par Apple qui se fait grignoter des parts de marché par les systèmes Android qui s’affirment désormais comme des alternatives très crédibles face à la marque à la pomme.

En tout cas les ventes sur tablettes ont augmentée de 8.2 à 10.3 % et les ventes sur smartphones passent de 5.5 à 8.2 %. Cela justifiera que l’on pense sérieusement à l’aspect de son site sur ces supports. Responsive ou pas, mais en tout cas adapté.

Laisser un commentaire