La réalité augmentée en magasin

Classé dans : E-commerce | 0

Cabines d’essayages virtuelles.

La société Memoni présente sur son site un véritable miroir digital, à installer dans les magasins, qui va révolutionner l’expérience client en étant le chaînon manquant entre commerce physique et E-commerce. ce système a été installé aux Etats Unis en remplacement des miroirs traditionnels. Pour nos lecteurs anglophones vous pouvez en savoir plus en lisant directement le site du constructeur que vous trouverez en cliquant sur: site de memoni.

Dans un premier temps le miroir va mémoriser votre profil (mon beau miroir dis moi qui est la plus belle?… Ha non c’est autre chose!). Cette opération faite il va vous offrir plusieurs possibilités toutes aussi bluffantes les unes que les autres.

Vous essayez une robe et vous voulez voir ce que cela donnerait dans des couleurs différentes. Plus besoin de vous changer, vous changez la couleur de votre robe directement sur le miroir.

Une configuration vous plait mais vous hésitez… mémorisez la photo et partagez là sur les réseaux sociaux avec vos amis à partir de votre smartphone. Vous pourrez finaliser votre achat plus tard directement sur le web. L’achat d’impulsion va probablement être remplacé par un achat de raison et c’est curieux que ce soit le secteur de la mode qui soit un précurseur sur ce sujet.

The World’s first Digital Mirror from MemoMi Labs Inc on Vimeo.

Bonne nouvelle: Il n’y a pas forcément un besoin impérieux de traverser l’Atlantique pour trouver ce genre de technologie et la cabine d’essayage virtuelle existe aussi en France. L’entreprise Kylii motion a aussi sa solution de réalité augmentée. On retrouve la possibilité de changer les couleurs et aussi de mémorisation et de partage de vos essais. La cabine d’essayage virtuelle de Kylii semble tout de même un peu en retrait visuellement avec un copier/coller du vêtement alors que le miroir de Memoni propose une image au graphisme plus dynamique et augmente significativement l’expérience d’achat de l’utilisateur.

Cette technologie tout à fait novatrice va probablement se démocratiser très rapidement et fera le lien entre l’achat magasin et la possibilité de partager ou d’acheter plus tard sur le web. IKEA avait déjà testé la réalité augmentée en publiant une application vous permettant de transposer dans votre intérieur un produit exposé dans le magasin. Cette application est téléchargeable ici. Là aussi IKEA cherche à vous mettre en situation de possession de l’objet vendu et tous les commerciaux savent que c’est un moment clé dans le processus de vente.

La liaison entre commerce physique et e-commerce va encore considérablement évoluer et nous ne sommes qu’au début d’une nouvelle façon de consommer. Qu’on le veuille ou non la transformation de la société est profonde et ne pas avoir ne serait qu’une vitrine sur le web va probablement augmenter la fracture digitale des entreprises. Il y a déjà celles qui sont connectées et celles qui ne le sont pas. Parmi les très nombreux sites de E-commerce en ligne sur la toile (il se crée un site marchand toutes les 30 minutes sur le territoire français), la compétition fait rage et ce sera à qui intégrera les premiers ces nouvelles technologies.

La compétition de la réalité augmentée.

Google nous a déjà sortie les google glass qui sont encore loin d’être un succès flagrant mais voilà que Microsoft surenchérir à l’occasion de la sortie de son futur système d’exploitation windows 10 et le Hololens son casque virtuel. Pour en savoir plus lisez cet article.

Les fournisseurs de technologies ont bien compris que l’enjeu de la réalité virtuelle serait déterminant dans les années à venir pour conserver leur position ou au contraire pour changer la donne. Les commerçants ont eux un besoin impérieux de se démarquer de la concurrence et de faire le « buzz » en adoptant au plus vite toutes ces nouvelles solutions très prometteuses.

Pour ne jamais avoir un train de retard et se tenir informer, bénéficiez de notre veille en vous inscrivant sur notre newsletter mensuelle. Les meilleurs articles du mois vous parviendront directement dans votre boite mail et bien sûr vous pourrez arrêter votre abonnement quand vous le souhaitez. Pour ne rien louper il faut cliquer sur le bouton ci dessous.

S'inscrire à la newsletter

 

Laisser un commentaire