Chiffres et faits du secteur textile

Classé dans : E-commerce | 0

La Société Content Square a publié un baromètre du secteur textile ou l’on apprends des informations sur l’évolution du taux de conversion et le montant du panier d’achat en fonction du nombre de visites. L’étude a été réalisée entre les mois de novembre 2014 et d’avril 2015 sur 33 sites du textile et seules les données desktop ont été prises en compte.  Cette restriction est importante car le secteur de l’habillement est par ailleurs le secteur ou le surf mobile est l’un des plus important (en terme de visites mais pas forcément d’achat!).Quelques enseignements :

Taux de conversion du secteur textile:

Il est plus élevé que la moyenne des autres secteurs (soit 2.03% alors qu’il est de 1.34% sur les autres secteurs). Ces données diffèrent un peu de celles fournies par la FEVAD qui je le rappelle établi son baromètre sur le périmètre de ses adhérents.

Sur cette infographie nous avons aussi des taux de conversion constatés sur les autres secteurs d’activités et ils sont assez proches de ce que nous constatons sur la base de nos propres clients.

Evidemment l’impact des 2 périodes de soldes est ici plus significatif dans le secteur de l’habillement et de la mode.

 

Nombre de visites nécessaires pour déclencher un achat

Le buyer personna du textile (profil de l’acheteur type) est quelque peu hésitant et volatile. En moyenne il lui faudra 3.77 visites avant de déclencher un achat. Ceci tords le cou aux idées reçues sur l’impulsivité de l’achat dans la mode.

Le travail pour faire revenir sur le site un internaute est donc d’autant plus important que le second enseignement est que le montant de son panier moyen augmente aussi en fonction du nombre de ses visites. Ce chiffre est par contre a peu prés constant au delà de 6 visites sur les autres secteurs de l’économie.

Le taux de conversion a tendance aussi a s’améliorer en fonction du nombre de visite alors qu’il a tendance a baissé sur les autres secteurs. Il y a ici une donnée importante a envisager en terme de stratégie digitale car nous constatons que les fans de la marque sont, dans le textile, bien plus générateur de CA. Un travail sur l’animation de la communauté peut donc s’avérer indispensable.

Un internaute plus volatile

Lors de leur prospection sur le web, un internaute aura non seulement beaucoup « papillonné » avant de réaliser son achat sur votre site mais il aura aussi vu beaucoup de page. C’est donc la fonction « lèche-vitrine » qui revient et l’importance de l’ergonomie et de la taxonomie (façon de ranger et de nommer les éléments qui retrouvent une attention particulière).

Voici l’infographie dans son intégralité que vous pouvez retrouver sur le site de content square ici

chiffres du secteur textile

Laisser un commentaire