Les tendances designs de 2015 qu’il faut oublier en 2016

Classé dans : Animation de site | 0

Les tendances webdesign sont un peu la mode vestimentaire des sites internet. Certaines choses sont indémodables et d’autres deviennent rapidement ringardes et n’étaient que de passage après avoir fait un buzz.

Beaucoup de facteurs jouent sur la longévité ou la création de nouvelles tendances:

  • Une nouvelle technologie qui amène une nouvelle pratique (penser aux smartphones et responsive design/mobile first).
  • Quelque chose qui devient populaire très vite et est donc trop utilisé.
  • Ce qui marche le plus en terme de conversion de vos visites.

Sans vous interdire d’utiliser une de ces techniques, voici une liste de tendances webdesign qu’il vaudra mieux oublier pour 2016

 

Les designs bureau et bureau uniquement

On ne le répétera jamais assez de nos jours, il est plus qu’essentiel d’avoir un site qui peut être utilisé sur bureau comme sur tablette ou téléphone (et bientôt montre ?). Mais attention, il ne suffit pas d’avoir un site juste « lisible » sur téléphone, mais qu’il soit facile et agréable à naviguer. Si l’utilisateur a besoin de pincer son écran pour zoomer ou dézoomer, le résultat n’est pas là. Quand on transpose son site à une version mobile il est important de ne pas rendre les pages trop lourdes, remplies de pubs ou d’éléments gênants tels que des réseaux sociaux fixes (n’oubliez pas que le réseau téléphonique et la connexion varie pour chaque internaute).

Pourquoi c’est si important ? Parce que cela peut vous faire perdre des clients mobiles si votre site est trop lent, ou ennuyant à utiliser. De plus, Google mets la priorité sur les sites responsive dans sa liste de recherche, c’est donc un point non négligeable pour votre SEO.

 

Les stocks photos ringardes et impersonnelles

C’est catégorique, les stocks photos de businessmen et business women doivent disparaître. Déjà parce que ça ne trompe personne, c’est impersonnel et froid, mais surtout parce qu’à force, on vient à retrouver les mêmes visages d’acteurs en costume qui nous offrent une poignée de main. Après des années de stock photos, il est donc inutile d’en rajouter pour remplir l’espace. Soit une icône fera très bien l’affaire, soit il suffit d’utiliser une vrai photo de l’équipe, de l’équipement utilisé ou du magasin.

Stockphoto

Un exemple typique trouvé au fin fond de nos dossiers de stock photos.

Le parallax design et scroll jacking

Le parallax design permets de donner de la profondeur à vos images et une narration intéressante. Cependant, c’est une mode qui a souffert de sa popularité ; à force d’en voir partout on s’en est vite lassé ! Quant au scroll jacking, c’est le fait de changer le simple défilement d’une page en utilisant le scroll de l’utilisateur pour passer à un autre bloc, démarrer une animation ou emmener l’utilisateur autre part. Résultat, on a l’impression de perdre le contrôle de sa propre navigation ce qui peut être assez déroutant.

Doit-on cependant se priver complètement de ces techniques ? Je dirais que non, vous pouvez, et devriez, utiliser les techniques qui s’appliquent au sujet de votre site. Si votre site raconte une histoire alors pourquoi pas utiliser le scroll jacking comme sur le site de Take it. Si vous comptez l’utiliser de façon très subtile, ajouter un peu de parallax à un élément de votre site pour attirer l’attention dessus.
Si vous possédez un site e-commerce avec un grand catalogue, il vaut mieux les oublier et se concentrer sur le tri de vos produits.

 

Les pubs invasives voire carrément énervantes

Rares sont les publicités qui plaisent aux internautes, et si vos publicités sont externes, vous n’aurez pas la main sur leur design. Cependant vous pouvez réfléchir à leur position sur le site, ce qui est encore plus pertinent sur votre site mobile. La visibilité est déjà très réduite, il n’est pas rare qu’avec une pub fixée en bas de la page, l’incitation à télécharger l’appli et une publicité au milieu de l’article, on se retrouve avec 20% du site visible.

 

Abuser des techniques d’animation

Les techniques de JavaScript, jQuery et même CSS uniquement permettent de créer de très jolies animations sans avoir à passer par des gifs ou du flash. C’est pratique, léger et intéressant mais comme toujours, on a tendance à abuser des bonnes choses. Si une animation n’a d’autre but que d’être esthétique et montrer ce qu’on sait faire avec 5 lignes de code, oubliez ! D’une manière générale, évitez les animations de plus de 3 secondes, trop linéaires ou trop variées sur l’ensemble de votre site. Et cela va s’en dire, mais les animations ne doivent pas ralentir l’internaute dans sa visite, ou il réfléchira à deux fois avant d’ajouter à nouveau un article à son panier.

 

Trop, beaucoup trop de scripts inutiles

Parfois ce n’est pas parce qu’on peut le faire qu’on doit le faire. Stop aux modules inutiles, aux widgets fantaisies et aux scripts, certes amusants, mais distrayants. Gardez votre site simple, léger et rapide, mais aussi cohérent.

Tout comme les chartes graphiques et identités visuelles, il faut garder des scripts et modules harmonieux et ne pas trop en faire.

Laisser un commentaire