Optimisez la délivrabilité de vos e-mails

La Délivrabilité est la capacité d’un mail à parvenir auprès de son destinataire

Il existe divers facteurs pris en compte : qualité de la base, contenu et structure du message, les filtres du FAI, de la messagerie

Au Niveau européen : 17% des emails n’arrivent pas à destination et en France : 1/6 des emails n’arrivent pas à destination

Si vous réussissez à augmenter votre délivrabilité, vous augmenterez votre conversion, cela vaut le coup de se pencher dessus !

 

Règles html à respecter pour garantir la délivrabilité

 

  • PAS de CSS externes ni de positionnement CSS : Vivent les tableaux !
    L’utilisation de CSS est difficilement gérée et de façon très variable par les emailers et les webmails.
    Bref, retour au sources avec un vieux positionnement grâce aux tableaux(<TABLE>) où l’on placera les images en “mosaïque” dans les cellules pour assurer la mise en forme du contenu avec force d’images “spacer” transparentes pour caler le tout…

<!– Exemples –> <table> <tr> <td> <img src= »http://monsite.fr/photo.jpg » width= »100″ height= »50″ alt= »Bienvenue » style= »display:block »> </td> <td> <font style= »color:#333333; font-size:14px; font-family:arial »>Voici mon texte de présentation… Bien présenté !</font> </td> </tr> </table>

  • PAS d’images de fond dans les cellules des tableaux

L’attribut BACKGROUND est fort mal vécu, notamment par Outlook. L’image n’est carrément pas affichée. Intégrez dès la création qu’une image en fond de texte doit être évitée. Par contre l’attribut BGCOLOR est parfait !

  • Des dimensions cohérentes aux tableaux

Prenez votre calculette ! Un tableau de 550 pixels de large ne peut contenir 2 cellules de 300 pixels dans une même rangée… Faites vos comptes. Invisibles dans un navigateur comme Explorer ou Firefox, ces erreurs sont catastrophiques dans GMail ou Outlook, par exemple…

  •  Des attributs ALT, HEIGHT et WIDTH sur toutes les images

Largeur et hauteur indispensables pour les images, notamment pour assurer l’affichage médiocre de votre message avant le chargement des images ou quand leur affichage n’est pas possible.

• PAS de gifs animés…

Le gif animé n’est pas toujours… Animé ! Cela dépend du contexte de réception de votre message par email. Dans la plupart des cas, seule la première image est affichée… Eviter une première image blanche ou un texte sans sens sur cette première image de votre animation.

giphy

 

  •  PAS de formulaires, ni de scripts, ni d’objets type vidéo ou “embed”

Le rendu est difficilement visualisable

La présence de ces éléments amende fortement le score anti-spam.

Simulez plutôt le avec une image, et incitez au clic sur des boutons dans le genre “call to action“.

Réservez le grand jeu des animations, vidéos et autres comportements multimédia pour les pages liées au message, les fameuses “landing pages“ que votre destinataire lira dans un vrai navigateur… Résultat garanti.

  • N’utilisez pas la technologie Flash, et le code Javascript, ainsi que tout élément de programmation avancée.
  • Choisissez des polices systèmes : Arial, Times New Roman, Verdana, Tahoma, Comic sans MS, Helvetica.
  • Testez le bon affichage des images en créant des adresses e-mail tests à insérer dans vos segments de tests.
  • Envoyez des e-mailings en format « multipart », c’est-à-dire disposant d’une version texte, en plus de la version HTML. Cela est particulièrement important pour les campagnes e-mailing BtoB, dont les destinataires ne disposent pas toujours de clients de messagerie interprétant correctement le code HTML.
  • Attention au vocabulaire !
    Un sujet trop long, tout en majuscule, ou qui comporte des points d’exclamation… Ou encore des mots comme “viagra”, “promo”, “shopping”, “régime” ou “sexe dans le sujet ou dans le corps du texte est à proscrire.

spamwords

 

Des outils pour tester ses e-mails

  1.  Les outils logiciel d’emailing : Sarbacane, Power emailer, OxiMailing, etarget, eMill, Group Mail…
  2.  Les outils de plateformes externalisées : Cabestan, EmailVision, Dolist, MailPerformance, Message Business, Ecircle, Experian CheetahMail, Neolane, MailChimp, Mailjet…
  3.  Les CRM : Néolane, Ines, Sage, Siebel, Microsoft, Buzzee, SugarCRM, Salesforce…

 

l’Email rendering

Utiliser un outil de prévisualisation est très utile voir indispensable pour veiller au rendu de vos emails sur l’ensemble des clients-mail

ET SUR MOBILE !

Mail Tester : Gratuit, Integré dans Get Response

Autres outils : Litmus, Email on Acis,
PreviewMyEmail, SendinBlue…

 

Laisser un commentaire